Arsène Lupin les Origines

 

Tome 2 : Le Dernier des Romains

AL les origines  2Présentation éditeur : Arsène fait son éducation à l’internat de la Croix des Wahls. Il s’y est fait des complices inséparables : Arès del Sarto et Béranger de la Motte. Mais cette belle amitié vole en éclat lorsqu’Arsène et Béranger rencontrent Athéna, la soeur d’Arès : leurs rivalités de jeu deviennent sérieuses, pour conquérir le coeur de la belle. De son côté, le comte de la Marche tombe dans la triste machination des Lombards, qui lui ont envoyé une femme ressemblant comme deux gouttes d’eau à son épouse défunte. Arsène l’ignore encore mais l’indomptable comte semble cette fois vaincu….

J’ai été très contente de ne pas avoir eu à attendre des mois pour lire la suite de Arsène Lupin les origins : Les disparus (chronique  : ICI) que notre chère Consulting Blogger m’avait offert pour Noël. Le premier tome se lit très vite, il en est de même pour le second qui finit sur un climax qui me fait me répèter… je veux la suite ! J’attends donc de pied ferme le troisième et dernier tome de cette relecture de l’enfance et de l’adolescence d’Arsène Lupin.

Dans Le Dernier des Romains, nous retrouvons Arsène à 17 ans, donc trois ans avant sa première aventure chroniquée par Leblanc (si on excepte « Le collier de la Reine », premier vol quasiment perpétré au berceau), La comtesse de Cagliostro. On le retrouve dans le pensionnat d’exception où l’avait envoyé son père adoptif, le comte de la Marche. Arsène découvre l’amour, la trahison, et cultive son esprit de vainqueur. Parrallèlement, on voit que le comte est toujours aux prises avec la société secrète des Lombards, et qu’il pourrait bien succomber, et on retrouve aussi le camarade de bagne d’Arsène, Jacob, dont les aventures se déroulent parrallèlement.

Ce volume est un volume de transition, il me donne le sentiment que quelque chose (un grand final ?) se met en place… Je suis bien certaine qu’Arsène et Jacob vont se retrouver, mais seront-ils amis ou ennemis ? qu’elle sera la leçon finale pour le jeune Arsène pas encore Lupin, mais en « marche » vers son destin ?… Je crois qu’il me faut attendre le troisième tome de cette trilogie du neuvième art, avec toute l’impatience la patience dont je suis capable…

Arsène Lupin les Origines : Scénario de Benoît Abtey et Pierre Deschotf, dessin de Christophe Gaultier et couleurs de Marie Galopin aux Editions Rue de Sèvres.

Une réflexion sur “Arsène Lupin les Origines

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s