L’Aiguille creuse (1909)

tumblr_lo814dwtsW1qa0qhqo1_400L’aventure de L’Aiguille creuse est sans doute la plus célèbre du gentleman-cambrioleur. On y rencontre le seul personnage qui met vraiment à mal les plans d’Arsène Lupin, non parce qu’il est son ennemi tout-puissant, mais parce qu’il a comme Lupin la fantaisie de la jeunesse. En effet, si on convoque le vieux Ganimard et Herlock Sholmès pour donner la chasse au facétieux gentleman, c’est Isidore Beautrelet, lycéen,, détective à ses heures, qui réussit presque là où les autres n’ont jamais réussi.

Cela commence par un vol dans un château, à cela prêt que rien n’a été dérobé. Puis, survient un enlèvement, on retrouve un corps qui pourrait être celui du voleur sur lequel avait tiré la Belle Raymonde… Serait-ce Arsène Lupin ? bien triste fin… Mais non, Lupin ne meurt pas sous les balles d’une jeune fille. Isidore le prouve, de même qu’il prouve qu’il y a bien eu vol, de même qu’il met en déroute la police avec ces théories folles, mais justes. Il embête bien Lupin, ce gamin ! D’autant plus que le gentleman-cambrioleur a de l’affection pour Isidore, si jeune, si brillant, si espiègle (ça ne vous rappelle pas quelqu’un).

Certes, Il y a un peu de Rouletabille chez Isidore Beautrelet. Mais là où Rouletabille doit faire face à son passé, Isidore est juste un brave jeune homme qui a le goût de l’aventure et des beaux mystères (décidément, à moi aussi, cela rappelle quelqu’un).  Vous pouvez croiser Beautrelet dans l’adaptation Signé Arsène Lupin d’Yves Robert (1959) qui dérobe plein d’éléments aux aventures du gentleman-cambrioleur, sous les traits de Roger Dumas. Pour moi, c’est la meilleure version de Beautrelet, car si Bernard Giraudeau fut charmant dans la série avec Georges Descrières , il est plus âgé, plus Rouletabille, mâtiné du Fandor de Fantômas (séduisant et séducteur). Roger Dumas a l’innocence charmante et la tenacité du jeune Isidore, personnage cher à mon coeur (le lecteur du Retour du gentleman-cambrioleur le savent…).

Lire l’Aiguille creuse : aiguille 1959

Couvertures et illustrations de L’Aiguille creuse :

je sais tout 7

isbn9782010148132

aiguille1

2 réflexions sur “L’Aiguille creuse (1909)

  1. Pingback: Chronologie de la publication des aventures d’Arsène Lupin | Les Livres, Mes Livres & Moi

  2. Pingback: Chronologie des aventures d’Arsène Lupin | Les Livres, Mes Livres & Moi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s