Les Dossiers Holmes-Dracula

Dracula & Holmes…

Le prince des vampires & l’Empereur des détectives (consultants)…

Tentant, très tentant pour la passionnée de littérature policière et de littérature fantastique (pourquoi choisir ?) que je suis…sh3

Je ne suis pas contre les mélanges, et quand je vois certains succès récents (besoin de citer ? non, obviously), je me dis qu’on peut tenter de faire se rencontrer quelques gentlemen extraordinaires… J’ai quand même demandé des avis à la ronde (sur Facebook) et j’ai eu tous les sons de cloche!

Donc une seule solution, me faire ma propre opinion!

Je ne connais pas l’univers de Saberhagen (même si je sais qu’il a réécrit Dracula du point de vue du Prince des Ténèbres), mais étant un tantinet vendue aux créatures à sang froid et à canines protubérantes, j’avoue que je suis prête à être du côté du Comte… Le début du roman est un peu étrange, mais on entre facilement dans l’aventure. Le Rat de Sumatra pointe enfin son petit nez, et le choix est bon, vampire et rats, ça va de pair puisque Dracula peut leur imposer sa volonté.

Du côté de Baker Street, Holmes ressemble à Holmes, Watson à Watson et Lestrade à Lestrade… En clair, la psychologie des personnages et respectée, de même que leur routine.

L’enchevêtrement des deux intrigues, s’il n’est pas original ( personne ne hurlera au spoiler si je dis que Dracula et Holmes sont mêlés à la même enquête, même s’ils n’y ont pas les mêmes intérêts) est plaisant, comme les épisodes d’un feuilleton, on a hâte de savoir comment l’un et l’autre vont s’en tirer, déduire, comprendre…

sh5

Mon édition

Cependant, le lien qui se fait entre Holmes et Dracula ne me plait pas tellement, trop facile (même s’il permet un petit coup de théâtre dont la victime est bien évidemment… Watson!), et je trouve qu’à partir de la page 200 (environ, sur

Je me suis souvent plains de la longueur de certain livres (pas encore ici, mais il va falloir vous y habituer), d’une intrigue trop étirée qui finalement se nuit à elle-même, ici, c’est le contraire. Un peu plus de complexité et de faux-semblants aurait donner au livre plus de force. Puisque ma réaction au final aura été : « Mouais… » alors que les débuts étaient prometteurs!

Reste une lecture globalement sympathique, un comte Dracula mégalomaniaque à souhait (même quand il est amnésique) et un Holmes égocentrique et torturé assez proche de celui de Sir Arthur. Pour les fans tolérants, je recommanderai, puisqu’il y a quand même quelques idées originales qui mêlent les deux univers.

Et j’ai envie de prolonger l’expérience avec d’autres titres de la série Dracula…

sh4

10 réflexions sur “Les Dossiers Holmes-Dracula

  1. C’est pas forcément une combinaison qui m’attire des masses à la base, Holmes/Dracula, même s’il y a forcément un tas de publications sur le sujet. Mais après avoir lu ton avis sur celui-ci, pourquoi pas, en fait. Je ne le note pas dans mes priorités, mais il sera à tester quand même.

    • Un habitué de ma page « Sherlock&Holmes » vient de me conseiller un autre pastiche qui met en scène Holmes, Bram Stoker, Henry Irving… J’avoue être très tentée. C’est The West End Horror de Nicholas Meyer.
      West End et Horror dans le même titre, j’en frétille! (Quoique Dracula en « Musical », là je frémis😉 ).

      • Le livre est un de mes textes favoris au monde.

        La comédie musicale, je ne l’ai pas vu, mais si elle est à la hauteur du film qu’elle a inspiré… je ne suis pas sûre d’apprécier.

      • c’est différent! c’est sûr, resserré je dirais, et un sacré exploit technique dans un théâtre (le lac, le lustre qui tombe….). J’aime beaucoup le film (mais en VO, la VF le flingue complètement!). et il faut que j’arrive à trouver, dans un autre style, celui avec Lon Chaney !

  2. Je l’avais lu dans les années 1995-1996 (un bail, oui, je sais !) à l’époque ou la maison d’édition « Presse Pocket » faisait une collection « Pocket Terreur » et bon, Holmes et dracula dans le même roman, je bavais plus qu’un escargot qui vient de se manger du sel sur la tête !

    J’avais bien aimé. En tout cas, le premier tome, le suivant était un peu moins bon.

    Attention, dans la liste générale, tu as noté « Dracule » au lieu de Dracula.

  3. Pingback: Sherlock Holmes : The Tangled Skein de David Stuart Davies | Les Livres, Mes Livres & Moi

  4. Pingback: Le dossier Holmes-Dracula – Fred Saberhagen « Consulting Blogger

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s