la différence entre « Afternoon Tea », « High Tea », « Cream Tea » et « Elevenses » de Devin smith

five-oclock-tea

Dans le cadre du Challenge Cuisine Britannique, notre chère Consulting Blogger a déniché un article sur les différents « thés ». Je n’entends pas par là le thé noir, vert ou blanc, mais les repas qui s’accompagnent de thé. Ce n’est pas seulement pour le goûter, les amis ! D’ailleurs, mon ami qui est chef au Pays de Galles ne vous demandera jamais ce que vous voulez pour dîner, mais ce que vous voulez pour le thé (High tea donc… vous comprendrez en lisant l’article de Devin Smith).

Devin Smith, récemment diplômée en Anglais de l’Université du Connecticut travaille dans l’industrie du mariage. Elle est tombée amoureuse du Royaume-Uni après un semestre passé à Londres, où elle a développé une passion pour le thé, Strongbow (marque de cidre) et Primark (chaîne de magasins de vêtements). Elle apprécie tout particulièrement une infusion au fruit après le travail ou avant d’aller dormir (ou les deux!) et une barre de chocolat Cadbury venant de sa ville d’origine dans la campagne du Connecticut.

article original/ original article : ICI

Non seulement le thé est une boisson populaire, qu’il soit chaud ou froid, de jour comme de nuit, mais les Britanniques ont créé des liens spécifiques entre thé et repas. Bien que chaque combinaison inclue une théière bien remplie, les variations viennent de ce qui va l’accompagner.

la plus connue de ces variations est, sans aucun doute, l’Afternoon Tea. Le changement des prix a fait évoluer cette tradition vers une variété de repas différents selon les régions de Grande-Bretagne, comme le High Tea, le Cream Tea, et Elevenses.

Afternoon Tea (le thé d’après-midi) : Cette quintessence de la tradition britannique est un repas léger servi en milieu d’après-midi. Il se compose de Finger sandwiches (sandwichs en forme de doigt), de scones avec de la crème (clotted cream) et de la confiture, et de gâteaux. Datant du début du 19ème siècle, cette coutume a prouvé qu’elle était là pour de bon et on peut savourer un Afternoon tea non seulement en Grande-Bretagne mais dans de nombreuses autres parties du monde.

High Tea (Le thé haut): Bien qu’il soit souvent confondu avec l’Afternoon Tea, le High Tea est traditionnellement complètement différent par rapport au célèbre repas léger et sucré de milieu d’après-midi. Le High Tea tient son nom des tables hautes sur lesquelles il était servi à l’origine aux ouvriers au terme d’une longue et laborieuse journée de travail. Ce repas est bien plus proche du dîner que de l’Afternoon Tea puisqu’il consiste en des plats plus conséquents, chauds et salés comme par exemple des tourtes à la viande ou au poisson accompagnées de légumes et de pains.

Cream Tea (le Thé à la crème) : Il se compose uniquement de thé et de scones avec de la crème et de la confiture. Le Cream tea est bien plus simple que l’Aftertoon tea, mais tout aussi satisfaisant. Pour quelqu’un comme moi qui tombe en pâmoison au moindre scone (note de la traductrice : je plussoie l’auteur 😉 ), c’est le parfait remontant d’après-midi. Moins formel, moins cher, et plus rapide que le traditionnel Afternoon Tea avec ces 3 « plats » différents, on peut le savourer de manière plus régulière et on peut le trouver dans de nombreux cafés et coffee shops dans tout le Royaume-Uni.

le Cream Tea est cher au coeur de deux comtés, les deux croyant être à l’origine de ce léger repas mais ne s’accordant pas sur la manière dont les scones doivent être mangés. Pour le Devonshire Tea, ou Devon Cream Tea originaire du Devon, on préfère couper le scones en deux, tartiner chaque moitié de clotted cream, et ajouter la confiture par dessus la crème. La crème et la confiture de fraises sont les éléments essentiels de la variation de Devon.

En Cornouailles, on sert le Cornish Cream Tea (Cornish : de Cornouailles) en beurrant d’abord le scones avant d’ajouter la confiture de fraise, et enfin on ajoute de la crème de Cornouailles. Quelque soit la variation que vous préférez, l’amour de cette combinaison de thé, scones, crème et confiture est propre, non seulement aux habitants du Devon et de la Cornouailles, mais à tous ceux qui ont croisé cette douceur !

Elevenses : Cet en-cas de fin de matinée tient son nom de l’heure à laquelle on le sert, 11 heures. Cela consiste typiquement en une tasse de thé accompagnée d’une part de gâteau ou de quelques biscuits. Goûter de milieu de matinée, c’est une coutume que j’ai adopté dans ma journée de travail avec un thé vert et un en-cas !

Comme vous pouvez le voir, le thé a fait son chemin dans de nombreuses occasions, traversant les différentes classes sociales, les différentes comtés et régions. Quelque soit l’heure du jour où vous décidez de prendre votre thé, et quelque soit votre choix pour l’accompagner, vous pouvez donc ressentir un sentiment d’orgueil à prendre part et à faire perdurer une tradition certaine de se poursuivre pour les siècles à venir

 

Perfect scones (in English)

The simpliest recipes are always the hardest to master, but I think this time, I have the perfect recipe of scones…

Scones

Digital Image

First, the result… for some motivation!

 

Ingredients : 450g flour, 80g diced butter (really, really cold!), 80g sugar, 2 eggs (+ 1 for glazing, that means 3 eggs), 5 tsp baking powder (this is the Paul Hollywood’s touch… And it’s quite logical, because the scones dough is quite heavy, so it’s need a lot of help to rise correctly!), 160ml of milk (maybe more, maybe less…).

To serve : A good raspberry or strawberry jam (somebody has a recipe?) and clotted cream.

Preheat the oven to 220°C and grease and line your baing tray.

Pour the floor in the food-processor bowl and add the diced butter (this is the part I am lazy… because you could do it by hand with softened butter… but it’s last too long for my taste…), mix for 2 minutes, until the mix looks like breadcrumbs.

Add the sugar, 2 eggs and the baking powder and mix delicately with a wood spoon. Be careful to incorporate all the ingredients together. Then, add the milk… Tricky part! The recipe told me 250ml, except that 130ml were enough… So, my advice is to add first 100ml, then add more, according the texture of the dough (it must be lighlty moist and sticky).

Sprinkle your work surface with flour and put the dough onto it. Sprinkle some flour on the top of it. Fold the dough un half, then turn it to 90° and repeat. This operation will add air to yhe dought and help the scones rise. but not overwork the dough.

Roll the dough to 2.5cm thick and cut circles of 6cm… You have enough for a dozen.

Put the scones on the baking tray and let them rest for a few minutes. Beat the egg with a pinch of salt to glazze the top of the scones. Be careful not to let the glazing run down the sizes: it’s not for aestheticism, but it will prevent them to rise properly. 

Put in the oven for 12 to 15min (keep an eye on them!), the top must be golden-brown.

Leave the scones to cool, the split in half and add jam and clotted cream (or clotted cream and jam); they also lovely with gratted cheese…

Enjoy !

Digital Image

Perfect scones…

five-oclock-tea

Les recettes les plus simples sont parfois aussi les plus complexes, et réussir des scones n’est pas forcément aussi facile que l’on croit… Après de nombreuses tentatives impliquant de nombreuses recettes, j’ai finalement élaboré la mienne… A peu de choses près, c’est celle de Paul Hollywood (cuisinier Britannique que l’on peut voir dans le Great British Bake Off aux côtés de Mary Berry, légende de la cuisine Outre-Manche)… Mais pas tout à fait…

SCONES

Digital Image

Une fois n’est pas coutume, je commence par vous montrer le résultat !

Ingrédients : 450g de farine, 80g de beurre (coupé en dé et bien froid!), 80g de sucre, 2 oeufs (+ 1 pour dorer, donc 3 !) 5 cuillères à café de levure (C’est la touche Paul Hollywood… et c’est assez logique, puisque la pâte à scones est assez lourde, elle a besoin de beaucoup de soutien pour lever correctement !), 160 ml de lait (enfin, ça peut-être plus… ou moins…)

pour la garniture : une bonne confiture de fraise ou de framboise (quelqu’un a une recette ?) et de la Clotted cream (explication à venir!)

Préchauffez votre four à 220°C. Graissez et chemisez votre plaque de cuisson.

Versez la farine dans le bol du robot et ajouter les dés de beurre (c’est la partie où je suis fainéante, parce qu’on peut le faire à la main… mais ça dure beaucoup plus longtemps…), utilisez les lames, et mixez pendant 2 bonnes minutes pour pulvériser le beurre. Le mélange doit avoir l’air de miettes de pain hachées très fin.

Ajoutez le sucre, les oeufs et la levure et mélangez délicatement, avec une cuillère en bois. Attention à bien incorporer les ingrédients. Ensuite, le lait… La recette me disait 250ml… sauf que 130ml ont été suffisants … donc mon conseil est d’incorporer 100ml, puis en fonction de la texture de la pate, qui doit être humide et très légèrement collante, rajouter le reste petit à petit… 

Farinez votre plan de travail, placer la pâte et la fariner pour pouvoir la travailler. Aplatissez à la main, puis repliez la pâte en deux. Tournez là à 90° et répétez l’opération… Ainsi, vous ajoutez de l’air à la pâte qui ne doit plus être collante grâce à la farine. Attention, il ne faut pas trop travailler la pâte.

Etalez la pâte sur une épaisseur de 2.5cm. Découpez ensuite des cercles de 6cm de diamètres… Vous devez avoir assez de pâte pour une douzaine de scones. 

Placez les scones sur la plaque et les laissez reposer quelques minutes. Battre l’oeuf restant avec une pincée de sel pour les glacer (à l’aide d’un pinceai… ai-je vraiment besoin de préciser!). Attention, ne glacez que le dessus des scones (ce n’est pas qu’esthétique, cela peut les empêcher de lever correctement) !

Mettre au four pour 12 à 15mn (restez vigilant!), le dessus des scones doit être brun-doré.

Laissez refroidir et servir avec la crème et la confiture. C’est également très bon avec du beurre et du fromage râpé…

Quant à la Clotted cream… Ce n’est pas tout à fait de la crème fraîche, c’est une crème battue, à la limite de devenir du beurre… Pas forcément évident à réaliser, mais une crème fraîche très épaisse fait aussi l’affaire !)

Bon appétit !

Digital Image

Les Scones à la sortie du four : vous remarquerez que l’un d’eux s’est pris pour la tour de Pise 😉