La musique de Supernatural

 

 

J’ai commencé toute jeune à aimer le rock, avec Queen… puis les Stones, les Beatles et quelques autres… Et voilà 10 ans, apparaît cette série dont je vous ai beaucoup parlé ces derniers temps (J-& avant saison 10 🙂 ) et qui m’apporte non seulement mes monstres chéris (revus et corrigés pour la plupart, mais c’est comme ça que c’est bon), mais aussi une bande-originale à se damner (sans mauvais jeu de mots… quoique !) qui dès le premier épisode nous offre AC/DCAC/DC que j’ai apprécié grâce à Supernatural… 

Ajoutons Foreigner, Styx, Blue Öyster Cult, Creedence Clearwater RevivalLynyrd Skynyrd, Rush, Bad Company et Free (avec un superbe chanteur pour ces deux groupes, Monsieur Paul Rodgers… qui chanta avec Queen il y a quelques années… Un très grans souvenir au Zénith de Paris…), Def Leppard, Scorpions… Je pourrais continuer quasiment indéfiniment. Oui, et Kansas (ici, c’est Highlander qu’il faut convoquer pour la première rencontre… Dust in the Wind et non pas Carry on my Wayward son).

Dès les premières minutes, j’étais du côté de Dean et de sa collection de cassettes (j’ai toujours les miennes, même si je suis passée au CD il y a bien longtemps), le conducteur choisit la musique et le passager ferme son clapet (Driver picks the music, shotgun shuts his cakehole)… En 9 ans (195 épisodes), j’ai eu le temps de découvrir des choses qui m’ont vraiment plu ! Bob Seger par exemple…

Après l’article généraliste que j’ai écrit sur la série, j’ai eu envie d’être ludique et d’associer personnage et musique… Pour ceux qui connaissent la série, je pense que le jeu vous divertira, et il est intéressant de voir si nous arrivons aux mêmes conclusions, pour les autres, cela vous fera découvrir de belles musiques (et vous pouvez toujours aller visionner la série aussi 😉 ). 

Dean

A tout saigneur… seigneur, tout honneur, je commence par Dean Winchester. Je pense qu’il est le personnage préféré de beaucoup (désolée Sammy), parce qu’il a toutes les caractéristiques du héros – forces et faiblesses, sens du sacrifice (un peu trop poussé, c’est pathologique chez lui) et humour. Eric Kripke dit s’être inspiré de Yan Solo, il y a de ça ! Beaucoup de chansons lui sont associées dans la série, Beautiful Loser (Bob Seger – voir le lien un peu plus haut), Man in the Wilderness (Styx), Rock of Ages (Def Leppard)… Que vous trouverez pour la plupart déjà sur mon blog… Donc, j’ai eu envie d’un peu de légèreté, et j’ai recherché une vidéo plutôt amusante qu’on trouve à la fin de l’épisode Yellow Fever.

Eyes of the Tiger

 

Sam

Pour Sam, évidemment, c’est la chanson de Kansas qui vient à l’esprit en premier. Carry on my Wayward son est devenu l’hymne de la série, elle marque la récap’ de chaque saison et je me dis qu’il serait sympa que le groupe vienne dire « Howdy » avant la fin de la série (pas d’urgence, messieurs, prenez votre temps 😉 ).

Carry on my Wayward Son

Castiel

Plus ou moins régulier depuis la saison 4, l’ange Castiel a toujours été associé dans mon esprit à une chanson de Styx. Etonnamment, la chanson n’a pas été utilisé dans la série, et ne me demandez pas pourquoi c’est cette chanson est pas une autre, je n’ai pas de réponse… Pour écouter la chanson, cliquer sur la photo de l’ange…

Boat on the river Styx
Misha_Collins_8

 

Les Boys

Sam et Dean forment un duo qui est au coeur du succès de la série. Et s’ils sont finalement des chevaliers Blancs (qui ont leurs nuances de gris… pas celle-là ! non mais, pas de cela ici…), leur vie est toujours en danger. Ils vivent sur le fils du rasoir, leur existence ne tient qu’à un fils, et l’épée de Damoclès n’est jamais loin de leurs charmants chefs… Et bien sûr, beaucoup ne leur veulent pas que du bien… d’où le choix de cette chanson utilisée dans l’épisode Nightshifter (saison 2).

Renegate song Styx

l’Impala

Aussi connue sous le nom de Baby, la voiture de Dean a une place importante dans la série… Si Dean avait eu une Mustang, la série n’aurait pas eu le même succès, c’est certain… L’Impala connaît le même destin que ses propriétaires, elle en prend souvent plein le pare-brise et les portières, elle s’est trouvée un certain nombre de fois réduite à l’état de tas de ferrailles, mais tel le phénix, elle est revenue d’entre les épaves, et c’est pour cela qu’elle est si importante… Elle est aussi, comme le fait remarquer le prophète Chuck au terme de la saison 6, ce qui fait l’unité du duo, elle est leur foyer.

Back in Black & Bad moon Rising

Dean-Winchester-with-Chevrolet-Impala-1967-supernatural-31507862-1450-963

Crowley

Mark Sheppard est né pour jouer un démon… Jespère qu’il en a conscience! Malicieux, dangereux, mais aussi plein d’humour (un humour démoniaque), le personnage s’est imposé au point de survivre aux Winchester bien plus longtemps qu’anges et demons plus puissants… et oui, il ne sous-estime pas ces « deux cauchemars emballés dans du jeans »…

Et, depuis sa première apparition, je n’ai pu me défendre d’une sympathie grandissante pour ce diable de démon…

Sympathy for the devil

PZTupizy

Maintenant, à votre tour de me dire quelles sont vos chansons préférées dans l’univers de Supernatural …

Rock of Ages

roa1J’adore les comédies musicales ! C’est une vérité dont pourront témoigner beaucoup de ceux qui me connaissent…  J’adore les comédies musicales, même les mauvaises (je ne connais personne, à part votre humble servante, qui aime Grease 2… ). J’ai vu Le Fantôme de l’Opéra sur scène, We will Rock you (deux fois), Love Never Dies, Wicked et même Wolfboy  (étrange histoire de deux garçons internés, l’un parce qu’il se prend pour un loup-garou, l’autre parce qu’il a tenté de se suicider… Comme quoi la comédie musicale est plus souvent musicale que comédie). Vraiment, j’adore les comédies musicales, et je ne rate jamais une diffusion télévisée.

Si vous avez lu mon article sur La Princesse de Montpensier, vous voyez où je veux en venir … 😉

Rock of Ages (rebaptisé pour la France « Rock Forever »… allez savoir pourquoi) m’a énormément déçue ! Depuis les débuts du show à Londres, je me dis qu’il faut que j’aille le voir, donc avoir un film à se mettre sous la dent en attendant…  Tom Cruise en rock star désabusée, ça pouvait donner envie ; Alec Baldwin en patron de club sur le retour aussi ; et une petite histoire d’amour rock  entre la serveuse-chanteuse et l’aspirant rock star-barman, pour me divertir entre les numéros musicaux, pourquoi pas…

Je dois vous dire, que cerise sur le gâteau, Def Leppard, Journey, Foreigner… c’est ma musique ! Ce bon vieux rock des années 80; je ne savais pas marcher que je l’appréciais déjà. Alors ce film, tout léger qu’il me paraissait devoir être, c’était une petite sucrerie avant d’aller voir la comédie musicale…

Mais là, voilà, je me demande si j’ai envie d’aller voir la version scénique. Alec Baldwin et Russel Brand en font des tonnes (des centaines de tonnes même), le petit couple est tellement niais et tellement attendu que finalement, j’aurais presque envie de revoir Coyote Girls (à choisir, oui, voyez plutôt celui-ci),  il suffit de voir Catherine Zeta-Jones apparaître à l’écran pour savoir pourquoi son personnage déteste tant le rock en général et Stacey Jaxx en particulier… et tout le scénario est à l’avenant ! Les moments qui auraient pu porter leur part d’émotion sont gâchés par des gags tellement appuyés qu’on se demande vraiment si quelqu’un a réfléchi en écrivant le scénario. Exemple : Tracee Jaxx (alias Cruise) retrouve la femme qu’il aime dans le bar, évidemment, une groupie se jette sur lui avant qu’il la rejoigne et l’embrasse sauvagement. Sur le coup, c’est drôle, sauf que, ça dure bien une à deux minutes… Comptez donc jusqu’à soixante pour voir, ça fait long !

C’est encore Cruise que j’ai le plus apprécié, dans cette interprétation iguanisante à la Iggy Pop d’une rock star tellement égocentrique, mais qui finalement souffre de son statut. En fait, c’est le seul personnage qui trouve vraiment grâce à mes yeux, parce que finalement en nuances. Cerise sur le gâteau dans son cas, Mr. Cruise a travaillé sa voix et son jeu de jambes pour être crédible (il l’est!) et pour chanter lui-même, et là je suis bluffée (mais en fait pas étonnée, parce qu’il est capable d’entrer dans ses personnages à fond, on se rappellera d’Entretien avec un vampire).

Ca démarrait bien avec lui : attention au star system, miroir aux alouettes de la célébrité, sauf que pour le reste… Trop attendu!roa2

La déception est d’autant plus cruelle que j’attendais un autre We Will Rock You ! La comédie musicale de Brian May et Roger Taylor de Queen est tellement intelligente, fine et pleine d’humour… Voilà, j’avais mis peut-être la barre trop haut, et je suis déçue, d’autant plus qu’il n’y a aucun risque pris avec les chansons… Rock of Ages, Juke Box Hero, I love Rock & Roll… On n’a pas été cherché de pépites, et pas même les tubes les plus emblématiques (même si j’ai quand même eu le plaisir de chanter des chansons que je connais par cœur à l’unisson avec les interprètes).

Oui, vraiment une déception, et je me dis que le prochain billet que je prendrais, ça sera certainement pour aller voir We Will Rock You une troisième fois…