Mon premier award

Me voilà tagger pour la première fois par Mes Etagères en Franglais ! (enfin, ça fait un mois révolu … voire deux ou trois… où file donc le temps ! Suis longue à la réaction… d’autant plus que me suis faite taggée une seconde fois depuis… Va falloir être patientes avec moi, les filles ! 😀 ). Et j’avoue que ça me fait assez plaisir… Bien que l’exercice imposé m’ait toujours été difficile… parler de moi !

les 11 questions de mes étagères en franglais

1) Thé ou café?

Thé définitivement… Quoique depuis octobre dernier, j’ai succombé au moccachino (du chocolat, un peu de café, et une touche de sirop d’orange). Et point de vue thé, même si je fais des expériences, j’ai un top trois auquel je reviens régulièrement :

Le bon vieux thé au lait que je détestais avant de vivre au Royaume-Uni, et que j’adore maintenant (bien sucré, et tiède… je suis un monstre, je sais !), ensuite, le thé au citron de chez Asda  – moins d’une livre la boite, c’est le plus cheap qui soit, mais je l’adore – et le thé Russe de chez Dammann (maison parisienne fondée en 1692), là, c’est très cher, alors c’est de temps à autre, un petit plaisir…

the-noir-gout-russe-dammann-freres

 

2) Aimerais-tu partir vivre à l’étranger (ou y retourner) ? Et si oui, où?

Y retourner (normalement, ça va se faire incessamment sous peu, comme on dit !). J’ai vécu presque un an à Cardiff (Pays de Galles) et j’adore cette ville ! Mais j’adorerai vivre je crois dans la plupart des pays Anglo-saxons…

3) Dimanche actif ou dimanche pantouflard?

Actif du cerveau… Comme Jean Marais, je ne fais pas de sport ! mais j’exerce mon muscle cérébrale… Bon, je ne suis pas contre une ballade, mais il faut que ce soit instructif, et je suis plutôt rat des villes que rat des champs…

4) Si tu pouvais revenir à un âge de ta vie, lequel serait-il?

il faudra me poser cette question beaucoup plus tard… J’ai parfois des remords, mais je me dis que je n’aurais pas fait telle chose si je n’avais pas fait telle autre, et que si je n’avais pas fait un choix ou un autre, je n’aurais pas rencontré certaines personnes… C’est une question difficile qui demande un recul que je n’ai pas…

5) Ton blog, tu en attend quoi?

Communiquer mes passions, et parler avec ceux qui ont les mêmes (où pas, d’ailleurs !)

6) L’endroit dans le monde qui te fait rêver, c’est où?

Il y en a pleins : San Francisco, La Nouvelle-Orléans, Londres, Le Caire… le monde est fascinant.

7) Chat ou chien?

Les deux ! J’adore tous les animaux (même les dangereux, tant qu’ils n’essaient pas de me manger!)… J’ai un chat, surnommé Godzicat parce qu’il a un passé pas drôle de SDF et qu’il ne supporte pas d’autres animaux qui pourraient lui voler la place qu’il s’est faite sous mon toit. J’ai eu un Teckel, et j’adorerai en avoir un autre… Pour moi, c’est le chien le plus malin et le plus adorable du monde.

Digital Image

8) Quel genre de livre te fait horreur?

horreur est un bien grand mot ! L’âge venant (mmm…), je vais vers des terres auxquelles je n’aurais pas abordé avant… Le drame par exemple. Ce que j’aime, c’est le bon policier (pas polar! policier, j’insiste), et le fantastique de qualité (vampire, fantasy, épique)… Je dirais que je n’aime pas les biographies faciles de personnes qui n’ont rien fait (et n’ont même pas écrit leur biographie eux-mêmes), la chick-litt parce que bon, Arlequin chez les vampires, ce n’est pas mon truc, de même, j’ai lu Bridget Jones, mais tout le sous-genre qui s’est développé dans ce style ne m’attire pas du tout, mais vraiment pas… et j’avoue qu’estampiller quelque chose « littérature de filles », ça me gêne (je veux pouvoir lire la littérature pour les filles, pour les garçons, pour les jeunes, pour les anciens! non mais 😉 ). Je pense qu’un livre doit pouvoir parler à tout le monde, et ne pas être ciblé… Certes, on a pas tous les mêmes goûts, et certains ne sont pas attiré par le roman policier, mais qu’ils ne soient pas rebutés non plus parce que c’est spécifique.

je suis aussi contre la littérature programmée : on passe commande aux auteurs (ça rejoint ce que je dis à propos de la « littérature pour filles »). Un auteur doit être libre… On peut demander (comme Lafitte à Leblanc), un texte policier, un texte fantastique, un roman dramatique, mais certainement pas fournir un cahier des charges avec des petites cases à cocher, ce n’est plus de la littérature ; l’auteur doit y mettre beaucoup de lui-même pour que ce soit de la littérature !

9) Un défaut que tu ne supportes pas chez les autres?

Grande question… Je suis affreusement misanthrope finalement, et souvent l’humanité m’attriste… Je dirai que l’intolérance est quelque chose qui me choque et me blesse. Et c’est pour cela que je me sens si bien au Royaume-Uni, parce que le regard des autres n’est pas aussi violent qu’en France. On ne vous juge pas sur les apparences (Ne jugez pas un livre sur sa couverture, disent les Britanniques, et ils ont raison)

10) un objectif en particulier pour 2014?

Oui, mais c’est top-secret pour l’instant… Croisez doigts et orteils pour moi, j’espère pouvoir vous annoncer des trucs sympa sur le blog dans les mois à venir…

11) Peux-tu lire plusieurs livres à la fois?

Sans problème… Je le fais tout le temps. En tant qu’écrivain, je lis par rapport à mes projets, et en même temps, le soir, je lis pour me détendre… et il arrive que j’ai une troisième lecture (petit format pour les voyages courts…). Et du temps des études, c’était 4 ou 5 à la fois !

 

Voilà, j’ai répondu à tout…

Je ne tagge personne (suis encore timide), je ne sais pas qui n’a jamais été taggée parmi les bloggeurs et bloggeuses chevronnés qui viennent visiter mon blog 😉 mais si certains ont envie de répondre aux questions de Mes Etagères en français, elle n’en sera certainement pas fâchée, et moi non plus!

premier award