Peut-il encore exister des gentlemen-cambrioleurs au XXIème siècle ?

pour en savoir plus sur les gentlemen-cambrioleurs au fil du temps, cliquez donc sur l’image 😉

Si certains ont lu mon premier livre (j’en connais au moins 2 ! c’est déjà pas mal), ils savent que l’après-guerre n’a pas été un vivier de gentlemen-cambrioleurs (loin s’en faut!).

En effet, les souffrances  causées par le dernier conflit mondial, la montée du terrorisme, la multiplication des armes… Nous sommes bien loin de la légèreté des aventures d’Arsène Lupin, de l’insouciance de la Belle-Epoque… (attention, légèreté de façade! pensons Île aux trente cercueils, Dents du tigre, et j’en passe) 

Dans la deuxième moitié du vingtième siècle, les nouveaux héros sont des terroristes, des agents secrets (Bond… James Bond) mais d’escrocs magnifiques et de génie, il n’y en a plus.

Et au vingt-et-unième ?ile1

Le grand succès policier de ces dernières années, c’est la trilogie de Stieg Larsen où le héros est un journaliste d’investigation (il y a du boulot!) et l’héroïne, loin des Clarisse, Florence et autre Raymonde, une fille au passé terrible couverte de tatouages et pas commode du tout! Autre héros du nouveau millénaire, un charmant policier scientifique de Miami qui analyse des tâches de sang pour assurer son pain quotidien et dont le passe-temps et de découper de vilains personnages la nuit avant d’aller nourrir les poissons avec les morceaux : Dexter de Jeff Lindsay (vous l’aviez reconnu). Un tueur en série qui tuent des tueurs en série… Bien plus salissant que le cambriolage en salon et le voyage punitif en sous-marin (quoique… spoilers ! attention à la crucifixion une fois le sous-marin accosté !). Voici des héros ou anti-héros qui ont nos faveurs… Et oui, Patricia Highsmith avait déjà prouvé qu’on pouvait s’attacher à un tueur en série (sa série Mr. Ripley)…

Mais l’ami Lupin dans tout ça ?

Il semblerait que son élégance raffinée ne soit plus de mise dans notre siècle où la violence est devenue une banalité quotidienne (regardez donc les journaux télévisés… personnellement, j’évite!)… Et pourtant, je pense qu’on peut encore créer des personnages de la force d’un Lupin… victoret attention, pas un « Lupin en peau de Lapin » ! (Victor de la Brigade Mondaine). Lupin est d’ailleurs un personnage qui vit avec son temps, qui le devance même ! voiture rapide, sous-marin personnel, une main dans les réseaux postaux, des hommes partout, même dans la police!… Lupin a son réseau, à l’image de nos réseaux sociaux modernes (sans le smartphone cependant… mais avec poésie), et il utilise tout ce que la technologie peut lui offrir… Et Lupin n’est pas aussi lisse qu’on ne le croit. Oui, Lupin n’est pas un ange même s’il a des principes, ne l’oublions pas…

Alors, oui, Arsène Lupin peut revenir au XXIème siècle, j’espère l’avoir prouvé… 😉couv lupin 1er

Et au demeurant, je lui ai découvert un petit frère, au bel Arsène… un certain Neal Caffrey… Je vous en parle ?

j’entends votre réponse affirmative, donc…

… à suivre… demain !