Dédicace à Paris…

Je l’avais annoncé, Samedi 7 Décembre, j’étais en dédicace à la Librairie LDEL / Justicia (362 ter rue de Vaugirard) où j’ai été accueillie comme une reine (ou comme Jessica Fletcher!) par deux adorables libraires, Laetitia et Laurent, que je remercie !

Autour de petits gâteaux et chocolats, j’ai passé un après-midi délicieux. Rencontre avec des lecteurs, des amis, réels ou virtuels (qui deviennent ainsi bien réels!), ce ne fut que bavardages, rires et délires autour de l’ami Arsène.  Je suis très heureuse de vous dire que la vitrine que vous voyez derrière moi s’est vidée pendant les quelques heures de cette signature et que je remercie tous les lecteurs qui sont passés exprès pour moi et mon cher gentleman-cambrioleur !

Je ne suis pas fan des photos de ma petite personne, mais pour vous montrer la vitrine de la librairie, je fais un effort !

Je ne suis pas fan des photos de ma petite personne, mais pour vous montrer la vitrine de la librairie, je fais un effort !

Merci aussi à certains visiteurs qui me suivent depuis un moment sur Arsène Lupin & Co – Page auteur Dorothée Henry ; pour ne pas les nommer, Jean-Christophe, Thierry et Laurence du Cercle Holmésien de Paris, mais aussi Marie-Claude de Provins ( 😉 ) … C’est l’occasion de mentionner les petits cadeaux qui m’ont été faits par mes adorables lecteurs !

Digital Image

Cela a commencé par une petite composition florale quand je suis arrivée à mon hôtel… ça donne l’impression d’être Anne Rice… Ensuite, d’adorables amis m’ont apportés de délicieux pains d’épices maison (minute de silence pour ces petits délices trop tôt disparu…), un autre des polars… Je remercie encore une fois Marie-Claude pour les douceurs de Provins… le sucre à la rose et celui au litchi deviendront certainement des gâteaux originaux (pour le chocolat… voir la remarque sur les pains d’épices). Je suis également passée par les locaux du Léopard Masqué (90 rue Daguerre, près de Montparnasse) pour faire des emplettes, et je suis repartie avec plus de livres que prévu ! (Merci Gordon Zola, pour le petit Bonus) !  Le Cercle Holmésien et le chevalier Altamont Dupin m’ont gâté avec une affiche de leur prochain grand événement, l’anniversaire du cher… Loque ! et des livres introuvables de Guy Boothby, papa d’un autre gentleman-cambrioleur… Rencontrer Pierre Chevallier, auteur d’un livre sur Arnould Galopin (camarade de Leblanc et papa d’un cambrioleur malchanceux) donnera sûrement lieu à une chronique sur son livre. Tous ces livres donneront lieu à des chroniques… que de lecture en perspective (ma valise n’en est pas encore remise!)

Et en rentrant à la maison, je découvre un beau volume de Proust, gagné grâce à un concours sur la page Facebook des éditions Folio, pour couronner le weekend… Petit plaisir comme la cerise sur le jolie gâteau au chocolat (Opéra ?) que fut ce weekend parisien !

Autant dire que j’ai passé un très bon weekend (j’en oublierai presque les soucis de retard des trains… C’est dire si ce fut agréable !)

Encore une fois, merci à tous pour ce weekend ! Aux lecteurs, curieux, amis, fans de Lupins, ceux qui avaient envie de le découvrir ou de gâter leurs proches. Merci aux libraires, sympathiques, érudits et disponibles pour leurs clients… Les petits librairies sont l’avenir du livre, allez donc les visiter !

cercle

Les représentants du Cercle Holmesien de Paris : Laurence et Jean-Christophe… Thierry est de l’autre côté de l’objectif !

Pourquoi écrire un pastiche ?

Si vous voulez rejoindre la page de mon éditeur, cliquez sur l’image!

Voilà une question intéressante, n’est-ce pas ?

Beaucoup d’aficionados d’un auteur sont souvent opposés bec et ongles à la moindre tentative de toucher à l’oeuvre adorée… Agatha Christie a choisi de tuer son personnage fétiche, Hercule Poirot, pour que personne n’y touche après sa mort… Cependant, Poirot vit toujours, et l’interprétation du splendide David Suchet lui a donné toute sa force.

Au-delà de la question des droits d’auteurs, des droits moraux et du droit tout court, on peut simplement répondre que si on laisse de côté les suites commerciales (l’affreux Dracula Undead de Dacre Stoker et Ian Holt… Qui a écrit quoi ? peu importe en fait, le livre est une insulte à l’essence de Dracula… Si vous voulez une bonne suite essayez plutôt le livre de Freda Warrington, Le retour de Dracula), au-delà du droit donc, le pastiche est avant tout un acte d’amour.

Oui, d’amour, et de respect. Certes, le Larousse nous dit qu’un pastiche est une « Œuvre littéraire ou artistique dans laquelle on imite le style, la manière d’un écrivain, d’un artiste soit dans l’intention de tromper, soit dans une intention satirique », je préfère la version de Wikipedia (pour une fois! 🙂 ) qui nous dit qu’ « un pastiche (de l’italien pasticcio, « pâté ») est une imitation du style d’un auteur ou artiste, qui ne vise ni le plagiat ni la parodie ni la caricature. On peut en découvrir dans tous les domaines littéraires et artistiques. Il remplit plusieurs fonctions: de mémoire, d’humour, d’hommage (plus ou moins respectueux) voire de purs exercices de style. »

Certes le pastiche est aussi dérision, mais on moque souvent ce qu’on aime…

mais, pour moi, le pastiche, c’est avant tout l’amour… Regardez Boileau-Narcejac, qui ont grandi avec Lupin et, devenus des auteurs célèbres et célébrés, lui ont offert 5 nouvelles aventures qui auraient pu être de la plume de Leblanc tant on retrouve l’âme et le panache de Lupin! Marcel aimé, avec « La Clé sous le paillasson » taquine le mythe tout en soulignant à quel point nous l’aimons, ce cambrioleur mondain échappé des pages d’un roman…

Et me voilà, modeste à côté de ces grands messieurs de la littérature française, qui, après des années à lire et relire les aventures d’Arsène Lupin, ait décidé de lui en offrir une autre qui ferait écho à toutes les autres.

Quelques pastiches d’Arsène Lupin :

AYMÉ, MarcelLa Clé sous le paillasson  (1934) in Le Nain.

ASHTON, Edward GLes Enquêteurs internationales, La Petite Bibliothèque Lupinienne. (Les Aventures Oubliées d’Arsène Lupin ) reprint. (International Investigators, inc. In Ellery Queen’s Mystery Magazine, 1952).

BOILEAU-NARCEJACLe Secret d’Eunerville (1973), Paris, Librairie des Champs-Elysées.

BOILEAU-NARCEJACLa poudrière (1974) ; Paris : Librairie des Champs-Elysées.

BOILEAU-NARCEJACLe Second Visage d’Arsène Lupin (1975), Paris, Librairie des Champs-Elysées.

BOILEAU-NARCEJACLa Justice d’Arsène Lupin. (1976), Paris : Librairie des Champs-Elysées.

BOILEAU-NARCEJACLe Serment d’Arsène Lupin. (1977), Paris : Librairie des Champs-Elysées.

BONHOMAT, TribouletL’Imprudence d’Arsène Lupin in 813 n°12, Juin 1985.

BOUCHER, AnthonyArsène Lupin contre le colonel Linnaus. À la manière de Maurice Leblanc / inMystère-Magazine n°45 (1951), édition en langue française de Ellery Queen’s Mystery Magazine.- Paris : éditions Opta, 1952.- (Arsène Lupin versus colonel Linnaus in Ellery Queen’s Mystery Magazine.- Mercury publications, inc, 1944).

CANTEL, RudyVéritas, Cambrioleur (1937), Paris, La Technique du Livre.

CATOGAN, ValèreLe Secret des rois de France ou la Véritable Identité d’Arsène Lupin (1955), Paris : Éditions de Minuit.

DARMONT, LouisLe Scepticisme du CommissaireLe Peuple, 19 décembre 1921.

HERMONT, Jacques.-Treize Cent Huit.- LE PETIT DÉTECTIVE, n°5, décembre 1986.

JEPSON, Edgar ; LEBLANC, MauriceArsène Lupin. L’authentique roman de la pièce, d’après Maurice Leblanc et Francis de Croisset (1995), Paris : Claude Lefrancq Editeur. (Arsène Lupin, the authentic novel of the play, Londres : Mills & Boon, 1909).

LEBRUN, MichelMa vie est un roman (1982), préface de Paul Gayot.- Reims : Maison de la culture André Malraux.

NARCEJAC, ThomasL’affaire Oliviera / in Confidences dans ma nuit. (1946) “La mauvaise Chance” n° 7, Paris : Éditions Le Portulan.

PEVEL, Pierre.  Les Enchantements d’Ambremer (2003), Paris : Le Pré aux Clercs.

PEVEL, Pierre.  L’Élixir d’Oubli. Le Paris des Merveilles (2004), Paris : Le Pré aux Clercs.

(Lupin apparaît sous divers pseudonymes, et prête main-forte à l’héroïne de l’aventure, la baronne Isabel de Saint-Gil).

VARENNES, ClaudeSous le Masque d’Arsène Lupin (1945), Paris : O. Zeluck, éditeur.

ZINK, MichelArsène Lupin et le mystère d’Arsonval (2004), Paris : Editions de Fallois.

Résultat du Concours St Arsène, patron des voleurs…

Tout d’abord, merci à tous d’avoir participé au concours, et de l’avoir partagé sur les réseaux sociaux!

J’ai eu énormément de visites, et beaucoup de bonnes réponses!

Sans attendre, voici la réponse que j’attendais :

L’interprète d’Arsène Lupin dans le film « Les aventures d’Arsène Lupin » de Jacques Becker (1957) est :

Robert Lamoureux

les aventures

Que de bonnes réponses…  Et à tous ceux qui avaient un doute, je recommande ce film, ainsi que « Signé Arsène Lupin » d’Yves Robert (1959). Pour moi, Robert Lamoureux fut un Lupin idéal : drôle, charmant, et canaille dans l’esprit des premières aventures.

signe-arsene-lupin-affiche_89050_10250

il faudra que je vous parle plus avant de ces deux films, mais pour l’instant, voici le moment que vous attendez tous… Après tirage au sort, le gagnant est :

Marie-Claude André

Félicitations, Marie-Claude qui hante depuis longtemps la page Facebook, et encore une fois, merci à tous d’avoir participé, tous ces messages et ces échanges sur un personnage qui me passionne depuis des années, c’est un tel plaisir ! 

Saint Arsène, patron des voleurs – Concours!

Je l’avais promis au terme du précédent concours, et voilà, avec un peu de retard une deuxième compétition avec à la clef mon roman! La Saint Arsène, c’était l’occasion rêvée!

Donc, pour ceux qui n’avaient pas été chanceux en mai…

C’est l’été, il fait chaud, je ne serais pas méchante avec vous, et il n’y aura qu’une simple petite question que voilà :

Qui est l’interprète d’Arsène Lupin dans le film « les aventures d’Arsène Lupin » (Jacques Becker, 1957) ?

Pour le reste, les règles demeurent les mêmes que le précédent concours (voir en bas de la page) ! Merci de m’envoyer votre réponse grâce au formulaire sous l’image ou par message privé sur facebook. Et j’ajouterai, à l’exemple d’autres blogeuses : S’il vous plait, j’attends des messages polis et sympathiques, et pas uniquement une réponse et une adresse! merci d’humaniser un peu ce support informatique qui peut être très froid !

Et n’oubliez pas de partager l’article, partager le blog et d’aimer et de partager la page Facebook!

couv lupin 1er

Règlement :

1. les participants doivent « aimer » la page facebook et laisser un petit commentaire sur le blog quant à leur participation (mais pas les réponses! 😉 ).

2. Vous avez jusqu’à dimanche 18 août minuit pour participer.

3. il y aura tirage au sort par main innocente (ma maman, si vous voulez savoir) entre les bonnes réponses .

4. lot : 1 exemplaire offert par l’auteur de l’ouvrage « Le retour du gentleman-cambrioleur », dédicacé.