Le Retour du gentleman-cambrioleur… c’est pour bientôt

Juin 2013, le gentleman-cambrioleur est de retour…

Il arrive, ce n’est plus qu’une question de jours maintenant…

J’espère que vous l’attendez, car moi, je l’espère avec impatience.

C’est tellement étrange de voir ce texte publié alors que je l’ai écrit il y a près de dix ans mais que, droit oblige, je ne pouvais pas le laisser filer et faire sa vie dans les rayonnages des librairies.

C’est une excitation un peu bizarre. En vérifiant la maquette, j’étais très détachée du texte (10 ans !), ce qui m’a permis de le relire de manière détachée, de l’apprécier en lectrice… Je laisse souvent passer des semaines, des mois avant de relire mes premiers jets, parce que je ne peux pas les reprendre directement, c’est encore trop « frais »… Difficile à expliquer, mais il faut du temps, il faut que le texte me devienne extérieur pour mieux me le réapproprier…

Depuis Le Retour du gentleman cambrioleur, j’ai écrit cinq autres romans et recueils de nouvelles (en attente d’éditeurs, à bons entendeurs 😉 ), j’ai d’autres projets tel que l’agenda du Détective ou un certain brouillon dont je ne peux encore rien dire (superstition oblige !), je fourmille d’idées depuis des années – depuis que je sais écrire, en fait – j’en ai parfois trop ! Ainsi, pour ces projets terminés, qui n’attendent que l’aval d’un éditeur éclairé, il y en a dix, cent autres qui sont encore en progression, et que j’espère mener à bien…

Mais, d’ici quelques jours, « Le Retour du gentleman-cambrioleur » va voler de ses propres ailes, et m’échapper un peu. Ce fut le premier roman mature que j’ai écrit, même si j’avais déjà terminé des textes auparavant, c’est un peu le début de ma vie d’adulte, le début d’une écriture différente, comme s’il avait fallu passer d’abord par l’hommage aux maîtres (Maurice Leblanc, mais pas seulement) pour avancer. 

Et voilà, chers amis lecteurs, en exclusivité, la couverture de mon premier roman, Le retour du gentleman cambrioleur :

couv lupin 1er