Cake au pavot et au citron vert…

J’adore le cake citron-pavot… et brusquement, je me suis dit que la variante citron vert pourrait être une bonne idée.

La recette est très facile :

Il vous faut 

180g de farine et un sachet de levure

4 beaux oeufs 

200g de sucre 

200g de beurre (diététiciens, passez votre chemin !)

3 grosses cuillères à soupe de graines de pavot.

et 10 a 15cl de jus de citron vert (selon l’intensité voulu, je l’aime très citronné ! 😉 ).

Mélangez d’abord le beurre pommade et le sucre (ça fait les biceps), jusqu’à ce que le mélange blanchisse, puis ajouter la farine, la levure, les jaunes d’oeufs et le jus de citron et bien mélanger.

Ensuite, montez les blancs en neige et les ajouter délicatement à la préparation.

Vous pouvez ensuite placer votre cake au four préchauffé à 180°c pour 40 a 45mn, n’oubliez pas de bien beurrer et fariner le moule !

je conseille une dégustation avec une boule de glace au citron… ou une tasse de thé pour les moins téméraires 🙂

Bon appétit !

cake

 

 

roast potatoes & parsnip (pommes de terre & panais rôtis)

Ce que j’adore au Royaume-uni, si on laisse les desserts de côté, c’est le traditionnel Sunday Roast (comprenez, le rôti du dimanche). Le Sunday Roast, c’est soit un jambon rôti, soit un poulet, une pièce de boeuf, au Pays de Galles de l’agneau… Donc une viande rôti ou en sauce, accompagnée de Yorshire puddings (on en reparlera), et de légumes à foison.

sunday roast

Parmi ses légumes, ma préférence va vers les pommes de terre et les panais rôtis. C’est simple à réaliser et délicieux !

Pommes de Terres rôties

Pour 6 personnes : 1kg de pommes de terre à chair ferme (on ne veut pas faire une purée), 3 cuillères à soupe d’huile d’olive (ou de graisse d’oie – qu’il faudra faire fondre dans le plat de cuisson avant d’y mettre les pommes de terre – l’huile d’olive, c’est plus facile), et 2 cuillères à soupe de semoule fine.

préchauffez le four à 210°C

Pelez et coupez les pommes de terres en gros morceaux de tailles égales. les faire cuire pendant 10 minutes environ dans une casserole d’eau salée. Elles doivent rester ferme.

Les égouttez, puis les remettre dans la casserole, ajoutez la semoule et secouer (avec un couvercle 😉 ) pendant une bonne minute. La surface des morceaux de pomme de terre doit être duveteuse.

Dans le plat de cuisson (en métal de préférence), versez l’huile d’olive, ajoutez les pommes de terre et placer au four pendant 45 min environ. Remuez les pommes de terre une ou deux fois pendant la cuisson (pas trop tôt pour ne pas les abîmer) pour qu’elles dorent de tous les côtés

les pommes de terres sont cuites quand elles sont dorées et croustillantes. 

Salez et servir de suite.

C’est le même principe pour les panais, mis à part que leur première cuisson est plus rapide (6-7 min).

la différence entre « Afternoon Tea », « High Tea », « Cream Tea » et « Elevenses » de Devin smith

five-oclock-tea

Dans le cadre du Challenge Cuisine Britannique, notre chère Consulting Blogger a déniché un article sur les différents « thés ». Je n’entends pas par là le thé noir, vert ou blanc, mais les repas qui s’accompagnent de thé. Ce n’est pas seulement pour le goûter, les amis ! D’ailleurs, mon ami qui est chef au Pays de Galles ne vous demandera jamais ce que vous voulez pour dîner, mais ce que vous voulez pour le thé (High tea donc… vous comprendrez en lisant l’article de Devin Smith).

Devin Smith, récemment diplômée en Anglais de l’Université du Connecticut travaille dans l’industrie du mariage. Elle est tombée amoureuse du Royaume-Uni après un semestre passé à Londres, où elle a développé une passion pour le thé, Strongbow (marque de cidre) et Primark (chaîne de magasins de vêtements). Elle apprécie tout particulièrement une infusion au fruit après le travail ou avant d’aller dormir (ou les deux!) et une barre de chocolat Cadbury venant de sa ville d’origine dans la campagne du Connecticut.

article original/ original article : ICI

Non seulement le thé est une boisson populaire, qu’il soit chaud ou froid, de jour comme de nuit, mais les Britanniques ont créé des liens spécifiques entre thé et repas. Bien que chaque combinaison inclue une théière bien remplie, les variations viennent de ce qui va l’accompagner.

la plus connue de ces variations est, sans aucun doute, l’Afternoon Tea. Le changement des prix a fait évoluer cette tradition vers une variété de repas différents selon les régions de Grande-Bretagne, comme le High Tea, le Cream Tea, et Elevenses.

Afternoon Tea (le thé d’après-midi) : Cette quintessence de la tradition britannique est un repas léger servi en milieu d’après-midi. Il se compose de Finger sandwiches (sandwichs en forme de doigt), de scones avec de la crème (clotted cream) et de la confiture, et de gâteaux. Datant du début du 19ème siècle, cette coutume a prouvé qu’elle était là pour de bon et on peut savourer un Afternoon tea non seulement en Grande-Bretagne mais dans de nombreuses autres parties du monde.

High Tea (Le thé haut): Bien qu’il soit souvent confondu avec l’Afternoon Tea, le High Tea est traditionnellement complètement différent par rapport au célèbre repas léger et sucré de milieu d’après-midi. Le High Tea tient son nom des tables hautes sur lesquelles il était servi à l’origine aux ouvriers au terme d’une longue et laborieuse journée de travail. Ce repas est bien plus proche du dîner que de l’Afternoon Tea puisqu’il consiste en des plats plus conséquents, chauds et salés comme par exemple des tourtes à la viande ou au poisson accompagnées de légumes et de pains.

Cream Tea (le Thé à la crème) : Il se compose uniquement de thé et de scones avec de la crème et de la confiture. Le Cream tea est bien plus simple que l’Aftertoon tea, mais tout aussi satisfaisant. Pour quelqu’un comme moi qui tombe en pâmoison au moindre scone (note de la traductrice : je plussoie l’auteur 😉 ), c’est le parfait remontant d’après-midi. Moins formel, moins cher, et plus rapide que le traditionnel Afternoon Tea avec ces 3 « plats » différents, on peut le savourer de manière plus régulière et on peut le trouver dans de nombreux cafés et coffee shops dans tout le Royaume-Uni.

le Cream Tea est cher au coeur de deux comtés, les deux croyant être à l’origine de ce léger repas mais ne s’accordant pas sur la manière dont les scones doivent être mangés. Pour le Devonshire Tea, ou Devon Cream Tea originaire du Devon, on préfère couper le scones en deux, tartiner chaque moitié de clotted cream, et ajouter la confiture par dessus la crème. La crème et la confiture de fraises sont les éléments essentiels de la variation de Devon.

En Cornouailles, on sert le Cornish Cream Tea (Cornish : de Cornouailles) en beurrant d’abord le scones avant d’ajouter la confiture de fraise, et enfin on ajoute de la crème de Cornouailles. Quelque soit la variation que vous préférez, l’amour de cette combinaison de thé, scones, crème et confiture est propre, non seulement aux habitants du Devon et de la Cornouailles, mais à tous ceux qui ont croisé cette douceur !

Elevenses : Cet en-cas de fin de matinée tient son nom de l’heure à laquelle on le sert, 11 heures. Cela consiste typiquement en une tasse de thé accompagnée d’une part de gâteau ou de quelques biscuits. Goûter de milieu de matinée, c’est une coutume que j’ai adopté dans ma journée de travail avec un thé vert et un en-cas !

Comme vous pouvez le voir, le thé a fait son chemin dans de nombreuses occasions, traversant les différentes classes sociales, les différentes comtés et régions. Quelque soit l’heure du jour où vous décidez de prendre votre thé, et quelque soit votre choix pour l’accompagner, vous pouvez donc ressentir un sentiment d’orgueil à prendre part et à faire perdurer une tradition certaine de se poursuivre pour les siècles à venir

 

Perfect scones…

five-oclock-tea

Les recettes les plus simples sont parfois aussi les plus complexes, et réussir des scones n’est pas forcément aussi facile que l’on croit… Après de nombreuses tentatives impliquant de nombreuses recettes, j’ai finalement élaboré la mienne… A peu de choses près, c’est celle de Paul Hollywood (cuisinier Britannique que l’on peut voir dans le Great British Bake Off aux côtés de Mary Berry, légende de la cuisine Outre-Manche)… Mais pas tout à fait…

SCONES

Digital Image

Une fois n’est pas coutume, je commence par vous montrer le résultat !

Ingrédients : 450g de farine, 80g de beurre (coupé en dé et bien froid!), 80g de sucre, 2 oeufs (+ 1 pour dorer, donc 3 !) 5 cuillères à café de levure (C’est la touche Paul Hollywood… et c’est assez logique, puisque la pâte à scones est assez lourde, elle a besoin de beaucoup de soutien pour lever correctement !), 160 ml de lait (enfin, ça peut-être plus… ou moins…)

pour la garniture : une bonne confiture de fraise ou de framboise (quelqu’un a une recette ?) et de la Clotted cream (explication à venir!)

Préchauffez votre four à 220°C. Graissez et chemisez votre plaque de cuisson.

Versez la farine dans le bol du robot et ajouter les dés de beurre (c’est la partie où je suis fainéante, parce qu’on peut le faire à la main… mais ça dure beaucoup plus longtemps…), utilisez les lames, et mixez pendant 2 bonnes minutes pour pulvériser le beurre. Le mélange doit avoir l’air de miettes de pain hachées très fin.

Ajoutez le sucre, les oeufs et la levure et mélangez délicatement, avec une cuillère en bois. Attention à bien incorporer les ingrédients. Ensuite, le lait… La recette me disait 250ml… sauf que 130ml ont été suffisants … donc mon conseil est d’incorporer 100ml, puis en fonction de la texture de la pate, qui doit être humide et très légèrement collante, rajouter le reste petit à petit… 

Farinez votre plan de travail, placer la pâte et la fariner pour pouvoir la travailler. Aplatissez à la main, puis repliez la pâte en deux. Tournez là à 90° et répétez l’opération… Ainsi, vous ajoutez de l’air à la pâte qui ne doit plus être collante grâce à la farine. Attention, il ne faut pas trop travailler la pâte.

Etalez la pâte sur une épaisseur de 2.5cm. Découpez ensuite des cercles de 6cm de diamètres… Vous devez avoir assez de pâte pour une douzaine de scones. 

Placez les scones sur la plaque et les laissez reposer quelques minutes. Battre l’oeuf restant avec une pincée de sel pour les glacer (à l’aide d’un pinceai… ai-je vraiment besoin de préciser!). Attention, ne glacez que le dessus des scones (ce n’est pas qu’esthétique, cela peut les empêcher de lever correctement) !

Mettre au four pour 12 à 15mn (restez vigilant!), le dessus des scones doit être brun-doré.

Laissez refroidir et servir avec la crème et la confiture. C’est également très bon avec du beurre et du fromage râpé…

Quant à la Clotted cream… Ce n’est pas tout à fait de la crème fraîche, c’est une crème battue, à la limite de devenir du beurre… Pas forcément évident à réaliser, mais une crème fraîche très épaisse fait aussi l’affaire !)

Bon appétit !

Digital Image

Les Scones à la sortie du four : vous remarquerez que l’un d’eux s’est pris pour la tour de Pise 😉

 

Challenge cuisine Britannique

Je vous entends d’ici… en fait, je l’ai entendu dans le passé, la cuisine Britannique, c’est comme le rock Français… ça n’existe pas ! (pas la peine de crier, j’ai juste un peu détourné une vraie citation de John Lenon… ) Et bien, si, ça existe ! Pour avoir passé des mois là-bas, je vous assure que ça existe ! Mon meilleur ami là-bas est chef, c’est dire si on parle cuisine…

Et quand je vois mademoiselle Syl de Thé, Lectures et macarons, qui nous a fait dernièrement des Flapjacks à tomber grâce au très joli livre Goûter à Londres, je me dis que je ne suis pas la seule à avoir envie de partager la cuisine d’Outre-Manche, d’où ce challenge !

Là, je dénonce, c’est l’idée de Mamzelle Méloë, notre Consulting Blogger adorée !

Ce challenge va durer un an (renouvelable !) et le but est de poster une recette par mois … (vous êtes assurée de 2 recettes déjà, le Consulting Blogger étant forcée de participer, c’est son idée, mais il va falloir nous venir en aide pour plus !)… Recette que dans l’absolue, il faudra tester ! (pas la peine de parler de sauce à la menthe… il faut la déguster ! Je passe mon tour sur ce coup-là 😉 ). Si vous voulez participer, il suffit de m’envoyer les liens vers vos articles (formulaire de contact, ou en lien sur mes propres recettes) que j’ajouterai à ma page Cuisine – Challenge Britannique (à venir)… Voilà, vous savez tout !

Pas de domaine particulier : entrées, plats, desserts, douceurs et grignotages en tous genres sont les bienvenues… Vous pouvez parler des spécialités anglaises, galloises, écossaises, Irlandaises (j’autorise le Canada et l’Australie qui sont des territoires relativement anglo-saxon… évitez le rôti de kangourou quand même…)…  

Je vous annonce d’ores et déjà un classique pour dimanche : les scones !

five o'clock tea

 

Et voici le logo pour vos articles (la photo est trop belle ci-dessus pour que je ne la réutilise pas !) :

 five-oclock-tea