les 10 commandements du gentleman-cambrioleur

tumblr_lo814dwtsW1qa0qhqo1_400C’est un texte à la fois ludique et critique que Michel Lebrun, surnommé le Pape du Polar, a publié en 1971 (repris dans Europe en 1979 dans un très bon numéro spécial Arsène Lupin). Ce critique, trop tôt disparu, s’interrogeait sur Lupin, et sur toutes les graines qui avaient germé dans la littérature policière et d’aventure après la floraison du seul et unique Arsène sous la plume de Leblanc… Le succès essaime toujours, on le voit dans le cinéma notamment avec les suites nombreuses (et pas toujours nécessaire, voire pas souvent!) des films à succès. C’est la même chose en littérature : quand une mode débarque, on est submergé (le vampire souffre beaucoup en ce moment, le pirate fut de retour il y a quelques années… je pourrais continuer longtemps). Donc, ces dix commandements qui font le gentleman permettent de souligner à quel point Lupin reste unique face à toutes les copies et ersatz  qui ont suivi, tentant de glaner au passage quelques grains de succès.

michel lebrun

Michel Lebrun

Ainsi, ma thèse de doctorat, qui est devenue mon essai « Arsène Lupin & Cie », est partie de cette fascination pour un personnage qu’on ne peut jamais décrire, ou plutôt qu’il faut constamment décrire à nouveau, d’un personnage tellement original que je n’en aurais jamais fini avec lui, et qu’il planera toujours comme un aigle sur mon imaginaire, comme sur l’imaginaire collectif d’ailleurs.

Alors, voilà, puisque j’en parlais récemment à Mademoiselle Belette du Cannibal Lecteur, je vous présente un extrait du travail de Monsieur Michel Lebrun (que vous pouvez retrouver dans : ).

LES 10 COMMANDEMENTS DU GENTLEMAN-CAMBRIOLEUR

“L’imitateur de Lupin s’efforcera d’obéir aux Dix Commandements de la Loi, à savoir :

1) Gentleman toujours resteras, dimanche et fête mêmement.

2) Escroc, cambrioleur seras, mais toujours sympathiquement.

3) Bandits et canailles dépouilleras, mais jamais les honnêtes gens.

4) Tes forfaits signeras, d’un bristol très élégamment.

5) Veuve et orphelin défendras, au péril de ta vie souvent.

6) Homicide point ne seras, sauf exceptionnellement.

7) En amour, toujours séduiras, mais souffriras conséquemment.

8) Xénophobe te montreras, ton chauvinisme l’exigeant.

9) Désinvolte et gouailleur seras, jusque dans tes derniers moments.

10) En expert te maquilleras, pour mieux égarer les agents.

            Pour mirlitonnesques qu’ils soient, ces Commandements n’en appellent pas moins quelques commentaires.

a) aucun des sous-Lupin ne sauraient remplir la totalité de ces conditions (s’il les remplissaient, il serait Lupin lui-même, et cette étude sombrerait dans le ridicule).

b) le meilleur des sous-Lupin ne parvient — péniblement — à observer que 7 commandements sur dix.

c) Les sous-Lupin médiocres ne remplissent que 2 ou 3 conditions sur 10.” 

Quelques précisions de votre humble servante… Michel Lebrun réussit à dénombrer 56 imitateurs (plus ou moins brillants, moins que plus pour une majorité d’ailleurs), et en trouve un peu partout, jusqu’au Mexique ! Et si je peux être de mauvaise foi (Monsieur Lebrun en use également), le sous-Lupin médiocre à 2 ou 3 conditions n’a souvent plus rien à voir avec Lupin. Même James Bond peut prétendre à trois commandements… Je vous laisse deviner lesquels!…

si vous voulez en savoir plus, je vous conseille un très bon livre 😉 :

CouvLupin9

lien vers le site de mon éditeur en cliquant sur l’image!

Dédicace à Loudun

Le samedi 27 juillet, je vais faire quelques kilomètres pour me retrouver dans la Vienne à l’occasion de la deuxième édition de « En ce lieu, des livres »…

Si d’aventure vous avez envie de venir me voir… 

le programme : ici.

71615_498392103569892_491507858_n

et voici ce que nous dit l’association :

L’association « Cultivons le livre » organise le samedi 27juillet sa 2ème manifestation dénommée « En ces lieux…des livres » à Loudun (86).
Le principe est de permettre la rencontre du public avec des auteurs, des éditeurs accueillis par des « ouvreurs de porte » dans leur propriété, au cœur de la ville qui offrent au public l’accès à des lieux en général fermés, privatifs, des cours, des porches, des jardins…Cette journée permettra la découverte du livre et du patrimoine dans une ambiance conviviale.
Venez découvrir des maisons d’éditions, des auteurs de notre région mais aussi des expositions photos ayant pour thème le livre ainsi qu’une expo d’illustration en peinture des livres, des mots qu’on garde en mémoire. Reliure et Origami sont présentes, démonstration d’aquarelle pour marque page et album jeunesse, des lectures à haute voix vous sont proposées, les enfants pourront faire des coloriages à partir d’illustrations des livres d’auteurs présents.
Renseignements :
cultivonslelivre@gmail.com
06 79 11 49 58

 

Saint Arsène, patron des voleurs – Concours!

Je l’avais promis au terme du précédent concours, et voilà, avec un peu de retard une deuxième compétition avec à la clef mon roman! La Saint Arsène, c’était l’occasion rêvée!

Donc, pour ceux qui n’avaient pas été chanceux en mai…

C’est l’été, il fait chaud, je ne serais pas méchante avec vous, et il n’y aura qu’une simple petite question que voilà :

Qui est l’interprète d’Arsène Lupin dans le film « les aventures d’Arsène Lupin » (Jacques Becker, 1957) ?

Pour le reste, les règles demeurent les mêmes que le précédent concours (voir en bas de la page) ! Merci de m’envoyer votre réponse grâce au formulaire sous l’image ou par message privé sur facebook. Et j’ajouterai, à l’exemple d’autres blogeuses : S’il vous plait, j’attends des messages polis et sympathiques, et pas uniquement une réponse et une adresse! merci d’humaniser un peu ce support informatique qui peut être très froid !

Et n’oubliez pas de partager l’article, partager le blog et d’aimer et de partager la page Facebook!

couv lupin 1er

Règlement :

1. les participants doivent « aimer » la page facebook et laisser un petit commentaire sur le blog quant à leur participation (mais pas les réponses! 😉 ).

2. Vous avez jusqu’à dimanche 18 août minuit pour participer.

3. il y aura tirage au sort par main innocente (ma maman, si vous voulez savoir) entre les bonnes réponses .

4. lot : 1 exemplaire offert par l’auteur de l’ouvrage « Le retour du gentleman-cambrioleur », dédicacé.

Le Retour du Gentleman Cambrioleur – Première page !

couv lupin 1er

Comme promis sur ma page facebook, Arsène Lupin & Co, voici la première page de mon roman hommage à Maurice Leblanc et à son héros Arsène Lupin… Teaser!

Première partie 

Où le héros arrive et doit prendre la mesure de la tâche à accomplir.

            Il descendit les marches avec légèreté et désinvolture. Sa canne à la main, le monocle à l’œil, un costume de bonne coupe, il se sentait jeune et neuf.

Il considéra les passagers de l’avion qui le précédaient. Que le monde avait changé ! L’élégance et le bon goût semblaient s’être envolés avec l’insouciance des années folles. Mais, la vue d’une jeune femme portant un pantalon serré et un gilet léger de couleur pastel atténua son amertume. Le monde ne changeait pas vraiment. Les femmes étaient toujours aussi belles, toujours aussi peu sages, mais elles ne s’en cachaient plus. Il se prit à siffler l’air de Carmen et suivit l’inconnue jusqu’à la douane.

L’aéroport était bondé et bruyant. Cela lui déplut. Il n’avait pas eu le temps de prendre réellement la mesure de l’évolution des choses en partant de Lhassa. Il avait prit un avion de fret, puis un avion de nuit peu fréquenté, sans avoir conscience du ballet aérien continuel qui semblait maintenant dénaturer le ciel.

Il retint un soupir en voyant la belle inconnue s’éloigner, puis tendit son passeport au douanier. Celui-ci n’y jeta qu’un bref coup d’œil avant de le lui rendre.

– Bienvenue en France, monsieur d’Avenac, dit-il simplement, à la manière d’un automate qui sait que de temps à autre il doit marquer une certaine révérence pour les particuliers qui se présentent devant lui ; notamment si ces particuliers ont, la veille, fait la une des journaux pour la découverte d’un trésor disparu depuis des siècles, le collier d’émeraudes d’Aliénor d’Aquitaine, « la Victoire de la beauté ».

Raoul ramenait ce précieux objet dans ses bagages pour le faire authentifier, avant de le prêter au musée du Louvre pour une exposition événement qui offrirait aux yeux des visiteurs les plus beaux joyaux de France et d’Europe.

Mais Raoul ramenait bien plus que cette précieuse victoire…

Et pour lire la suite : Mon éditeur, votre libraire préféré, Amazon, A la page… Disponible partout ! 😉couv lupin 1er

 

Le Retour du gentleman-cambrioleur… c’est pour bientôt

Juin 2013, le gentleman-cambrioleur est de retour…

Il arrive, ce n’est plus qu’une question de jours maintenant…

J’espère que vous l’attendez, car moi, je l’espère avec impatience.

C’est tellement étrange de voir ce texte publié alors que je l’ai écrit il y a près de dix ans mais que, droit oblige, je ne pouvais pas le laisser filer et faire sa vie dans les rayonnages des librairies.

C’est une excitation un peu bizarre. En vérifiant la maquette, j’étais très détachée du texte (10 ans !), ce qui m’a permis de le relire de manière détachée, de l’apprécier en lectrice… Je laisse souvent passer des semaines, des mois avant de relire mes premiers jets, parce que je ne peux pas les reprendre directement, c’est encore trop « frais »… Difficile à expliquer, mais il faut du temps, il faut que le texte me devienne extérieur pour mieux me le réapproprier…

Depuis Le Retour du gentleman cambrioleur, j’ai écrit cinq autres romans et recueils de nouvelles (en attente d’éditeurs, à bons entendeurs 😉 ), j’ai d’autres projets tel que l’agenda du Détective ou un certain brouillon dont je ne peux encore rien dire (superstition oblige !), je fourmille d’idées depuis des années – depuis que je sais écrire, en fait – j’en ai parfois trop ! Ainsi, pour ces projets terminés, qui n’attendent que l’aval d’un éditeur éclairé, il y en a dix, cent autres qui sont encore en progression, et que j’espère mener à bien…

Mais, d’ici quelques jours, « Le Retour du gentleman-cambrioleur » va voler de ses propres ailes, et m’échapper un peu. Ce fut le premier roman mature que j’ai écrit, même si j’avais déjà terminé des textes auparavant, c’est un peu le début de ma vie d’adulte, le début d’une écriture différente, comme s’il avait fallu passer d’abord par l’hommage aux maîtres (Maurice Leblanc, mais pas seulement) pour avancer. 

Et voilà, chers amis lecteurs, en exclusivité, la couverture de mon premier roman, Le retour du gentleman cambrioleur :

couv lupin 1er