Carte postale d’Abergavenny (Pays de Galles)

 

 

Juste deux photos prises cette semaine sur « mes » terres galloises… Dieu, que la montagne est belle …

11086954_10204011125259333_493366787_nVue sur la « sugar loaf mountain » (je crois), derrière la ville, de la cour du château…

et panoramique depuis les marches du musée, sur une autre montagne …

11087465_10204011126139355_537078919_o

la cave aux moines…

 

pied_bleu

un pied bleu

Si vous n’êtes jamais passé par les bords de Loire, aux alentours de Saumur, vous ne connaissez peut-être pas les habitations troglodytiques et les champignonnières… et oui, quand ils ne viennent pas de Hollande, les champignons de Paris sont élevés (oui, c’est comme cela qu’on le dit) dans la vallée des Rois (non, pas en Egypte ! en Anjou !)… Pour ceux qu’une fricassée de champignons revenus au beurre n’émeut pas particulièrement, on conserve aussi dans ces caves d’ou# on extrayiat jadis la pierre de tuffeau pour construire des châteaux, tous les vins d’Anjou (Cabernet, Côteau de Layon, Saumur champigny, pétillant… J’en passe…). Voilà pour le cours d’histoire… S’il y a de la demande, j’en reparlerai !

Depuis quelques temps, la tentation d’essayer un restaurant caché au coeur de ces caves était très grande, et la venue d’un ami britannique fut l’excuse idéale (je sais, je n’ai pas besoin d’excuse…).

Le Restaurant de la Cave aux Moines s’appelle Les Pieds Bleus… N’ayez pas peur, vous n’y mourrez pas de froid ! le nom vient d’un champignon cultivé en Anjou, et qui tire, fort justement, son nom de la couleur de son pied !

SITE DU RESTAURANT

th

Je n’ai malheureusement pas pensé à prendre des photos (on était en famille et entre amis, j’avais autre chose à faire !), mais je peux vous parler de l’ambiance, du menu, du lieu…

Il faut d’abord parcourir 150m de galeries (attention les grands, baisez-vous!) pour parvenir au restaurant… Des portes vitrées gardent la chaleur du feu de bois à l’intérieur du restaurant taillé dans le Tuffeau, n’ayez pas peur d’avoir froid ! Tout est cuit au feu de bois : les Galipettes, les fouées, la délicieuse tarte normande (en Anjou ?!? oui, je sais… )…

Fouées_angevinesQu’est-ce qu’une Galipettes ? C’est un gros champignon farci… Ici, c’est avec des rillettes… et c’est délicieux ! J’ai également découvert la Flamme Angevine (demie fouées garnies de crème, oignons et lardons) et je me suis régalée avec des pleurotes revenues au beurre…. Et ce n’est que l’entrée.

Ce restaurant vous fait en effet découvrir une cuisine simple (il n’y a pas 26 000 plat… Vous pouvez ajouter des escargots si vous aimez, mon père les a déclaré délicieux…), et traditionnelle. Ce restaurant est un voyage dans le passé et le terroir Angevin : le Tuffeau qui a fait sa richesse, et qui, devenu château a été témoin de la vie des rois (pas seulement de France… On exportait la pierre…), le vin qui fait toujours la reputation de la région et bien sur# la cuisine ! la France est une terre gastronomique…

J’en viens donc au plat de résistance, les fouées garnies… Et j’en appelle à Rabelais !

Car c’est un festin Pantagruelique, Gargantuesque, qu’on vous propose aux Pieds Bleus… Des fouées que vous garnissez selon vos envies de rillettes, beurre sale, haricots blancs… selon le menu choisi… Les Fouées ? de délicieux pains cuits au feu de bois, pas trop cuits et creux, ce qui permet de les transformer en sandwichs… Les fouées étaient à l’origine des restes de pâte à pain qu’on ne voulait pas perdre.

En conclusion, un restaurant que je vous conseille pour un bon repas, un cadre original et un repas traditionnel.

caveauxmoines

 

 

Adresse du restaurant : Préban – 49350 Chênehutte
Trèves – Cunault

 

Carte postale de Carreg Cennen

Carreg, c’est le château en Gallois.

Voici quelques photos d’une promenade dans les Montagnes Noires au mois d’Octobre.

Le château, sur la colline, en position de force.

Le château, sur la colline, en position de force.

le château, même en ruine, donne réellement une impression de puissance quand on l’approche, surtout dans un paysage aussi doux que celui de ces pâturages gallois, sous un ciel acier parcouru par des Milans Royaux (protégés dans la région).

Une autre vue du château

Une autre vue du château

quelques vues de la campagne environnante…

Digital Image

Peut-être la rivière Cennen… je n’en jurerai pas
(nous nous sommes perdus de temps à autre, c’est le charme des expéditions impromptues!)

Digital Image

la campagne au pied du château, et un ciel en train de s’ouvrir… quelques minutes plus tard, c’était bleu. Les nuages gallois ont quelques choses de plus que les autres…

pour en savoir plus : ICI

et une petite vidéo pour vous donner encore plus envie de voyage 😉

 

Insole Court… Un manoir à redécouvrir…

Ce weekend, ce sont les journées du patrimoine Européen. J’aurais pu vous parler de la maison de Rabelais, de celle de Descartes, du prieuré Saint-Cosme (Ronsard) voire du splendide château de Saché où Balzac venait écrire, invité par des amis, quand il avait des soucis (pas d’inspiration, plutôt financiers) à Paris… Ce sera pour une autre fois, car j’ai envie de voyager plus loin, vers mon bien-aimé Cardiff.

En 2012, caché au coeur de lotissements élégants, j’ai découvert Insole Court, manoir victorien sublime mais malheureusement un peu décrépi… J’ai passé des heures splendides dans ses jardins ouverts au public, rêvant à la grandeur passé de l’endroit, et en juillet dernier j’ai eu la chance de visiter l’intérieur avec une adorable bénévole qui nous à informer (nous n’étions que deux, visite guidée VIP en somme) que le manoir serait fermé en 2014 parce que l’association qui s’en occupe avait enfin pu rassembler les fonds pour le restaurer. 

Je ne pourrais pas aller errer dans ses jardins l’année prochaine, mais je suis tellement heureuse que ce manoir retrouve son lustre d’antan ! Voici quelques-unes de mes photos des extérieurs… Je pense que bientôt, vous pourrez découvrir Insole Court dans le domaine de la fiction, dans mes écrits, car l’endroit m’a tellement touchée qu’il est au coeur d’un texte en devenir…

Pour en savoir plus : insolecourttrust.co.uk

Pour toute information quant aux visites : friendschair@insolecourt.org.uk

Digital Image

L’arrière de la propriété, avec un magnifique jardin dont les habitants ont dû profiter à loisir par le passé…

Digital Image

un bâtiment de la cour qui sera bientôt rénové (les anciennes écuries, si je me souviens bien).

Digital Image

les garages datant de la Seconde Guerre Mondiale vont bientôt disparaître pour redonner son aspect originel à la cour face à l’entrée du manoir

Digital Image

façade sud

Jadis, deux griffons accueillaient les visiteurs, il n'en reste qu'un.

Jadis, deux griffons accueillaient les visiteurs, il n’en reste qu’un.

détail de la façade

détail de la façade

autre détail (parmi des dizaines de sculptures).

autre détail (parmi des dizaines de sculptures).

présentation à l'entrée du parc des jardins Sud de la propriété.

présentation à l’entrée du parc des jardins de la propriété.