Le Survivant de James Herbert

81e0DrwevaL._SL1500_présentation éditeur : Un Boeing 747 s’écrase près d’Eton. C’est l’une des plus effroyables catastrophes de l’histoire de l’aviation : 332 morts. Un seul survivant : Keller, le copilote, n’a aucun souvenir de l’accident. Tandis que tout le monde essaie d’oublier l’horreur du drame, lui cherche à comprendre pourquoi il y a échappé. Bientôt, il est hanté par des voix, celles des passagers morts dans le crash. Et cette hantise gagne peu à peu l’ensemble de la ville et des habitants d’Eton. Le jour de vérité approche, une vérité insupportable à laquelle Keller refuse de croire…

Voici un roman différent des précédents. On est loin de la hantise classique puisque le point de départ du roman, c’est Keller, seul survivant, impossible survivant d’un crash meurtrier au dessus de l’Angleterre. Keller ne se souvient de rien, ressent une grande culpabilité, a peur de ce dont il pourrait se souvenir… Hantise il y a malgré tout, hantise de l’âme d’abord, et mauvais esprits, esprits du mal qui vont se manifester sur le chemin du héros.

Ce roman se laisse lire, ménage ses effets, mais j’avoue que j’avais deviné une grande partie de la révéation finale, donc une petite déception sur ce point, mais toute petite… cela reste un roman très solide et différent des autres oeuvres du maitre qui ont croisés mes yeux avides ses derniers mois…

Une réflexion sur “Le Survivant de James Herbert

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s