Dellamorte Dellamore

Bon, on éloigne les enfants et ceux qui ont des soucis avec les zombies ou la nudité… c’est fait ? je peux donc commencer ! Non pas qu’il y aura de la nudité dans cet article, mais il y en a dans le film dont je veux vous parler (et des zombies, et beaucoup, beaucoup de morts…)

cemetery_man_poster_

J’ai découvert ce film de Michele Soavi après son passage au festival de Gérardmer (bizarrement, je m’intéresse souvent à la programmation de ce festival… chers monstres…). La présence de Rupert Everett au générique était loin de me déplaire, et l’idée d’un gardien de cimetière obligé de remettre ses pensionnaires dans leur tombe 7 nuits après leur décès puisqu’ils avaient la bougeotte me rendait le film plus que sympathique.

Il est vrai que les zombies ne sont pas mes monstres d’élections : sans cervelle la plupart du temps (c’est sans doute pour cela qu’ils veulent dévorer celles des vivants), leurs « aventures » tournent le plus souvent au jeu de massacre (depuis, il y a eu Shaun of the Dead qui a su mélanger comédie romantique et film de zombies… si, si, je vous jure). Le zombie n’a pas le charisme du comte Dracula et de ses disciples, ni l’animalité inquiétante et triste du sieur loup-garou.

 

Francescco Dellamorte (Rupert Everett) et Gnaghi (François-Hadji-Lazaro)

Francescco Dellamorte (Rupert Everett) et Gnaghi (François-Hadji-Lazaro)

Mais là, les zombies ne sont pas tous décérébrés, et cet étrange film est bien plus qu’un simple film d’horreur. 

Roman à l’origine, Dellamorte Dellamore est une fable sur la vie, la mort, la folie… Je pense que chacun peut l’interpréter à sa façon, y trouver un message différente, et c’est ce que j’aime dans le genre fantastique. Rupert Everett et François Hadji-Lazaro (oui, c’est lui, l’auteur-compositeur des Garçons Bouchers) offrent une interprétation impressionnante (le second offre une interprétation quasi silencieuse d’ailleurs). Et au milieu de prises de vues très belles, très élégantes, on s’interroge… 

Je n’ai pas de réponse quant au message du film, il me passionne, il m’interpelle et je le conseille chaudement tout en prévenant que ce n’est pas à mettre sous tous les yeux😉 .

la mort visitant le cimetière et son gardien

la mort visitant le cimetière et son gardien

 

2 réflexions sur “Dellamorte Dellamore

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s