Sunshine on Leith (2013)

sunshine on leith

Voici l’exemple typique du feel-good movie qui ne nous arrivera malheureusement pas dans l’Hexagone (si messieurs et mesdames les distributeurs veulent me faire mentir, ils y sont chaudement invités!). L’année dernière, c’était Hunky Dory (que je chroniquerai, peut-être après mon 100ème visionnage, pourquoi pas ?… j’y arrive), qui m’avait éblouie. Gentil film, sans prétention, l’histoire d’une prof qui se battait face aux idées préconçues de ses collèges pour aider les gamins dans son école galloise, pendant la canicule de 1976; histoire vraie, en passant… On en ressortait … heureux !

Sunshine on Leith m’a fait le même effet. Pourtant, la scène d’ouverture avec ces jeunes soldats qui chantent pour se donner du courage dans un blindé en Afghanistan… oui, mais. 

Sunshine on Leith est à l’image de son affiche, et de son titre, un rayon de soleil qui se dégage d’une histoire universelle. : Davy et Ally reviennent à Edimbourg après avoir servi en Afghanistan. Ils s’en sont tirés indemnes physiquement, mais ils doivent réapprendre à vivre car ils ont beaucoup souffert. Ils retrouvent leur famille. Rab et Jean, les parents de Davy qui vont fêter leur 25 ans de mariage, et sa soeur Liz qui est la petite amie d’Ally. La jeune femme, qui rêve de découvrir le monde, présente à son frère de ses collègues, une jolie anglaise, Yvonne…

Gmckay & antonia thomas

Danny (George MacKay) et Yvonne (Antonia Thomas)

Tous ces personnages ont leurs blessures, leurs histoires et leurs secrets. Certains de ces secrets vont pointer leur nez, mettant à mal les liens familiaux, en créant d’autres… Tout cela sous forme de comédie musicale, grâce à la merveilleuse musique du groupe écossais The Proclaimers

Anecdote personnelle : Je n’avais jamais entendu parler des Proclaimers (je répare ce criminel oubli actuellement), et j’ai été très surprise de voir les amis qui m’accompagnaient au cinéma se mettre à chanter avec les comédiens (et dans la rue, après le film, vers 23h… mmm…) et de me pencher vers mon voisin : « Ce ne sont pas des chansons originales ? » … Regard effaré et « Tu ne connais pas les proclaimers ? » … j’ai donc jouer l’humour : « Non… C’est ça, l’exception culturelle française »… Il fallait bien que je m’essaie à l’humour… anglais ! 

MV5BMTA0NDc3NjQ2MTZeQTJeQWpwZ15BbWU4MDMwMjExMjAx._V1._SX640_SY508_

Le réalisateur Dexter Fletcher (foulard bleu) avec trois de ses acteurs (George MacKay, Kevin Guthrie et Antonia Thomas) et The Proclaimers (alias les jumeaux Charlie et Craig Reid… ne me demandez pas qui est qui !😉 )

Grâce (ou plutôt malgré ! ) mon choeur personnel, j’ai été transportée par ce film. La force des chansons, l’énergie des comédiens dont George MacKay (déjà vu dans How I live now et… Hunky Dory!) et Antonia Thomas (que j’avais découvert dans Misfits), la beauté d’Edimbourg… Malgré l’accent écossais que j’ai toujours du mal à saisir, j’ai passé un moment merveilleux, et je n’ai qu’une hâte, me procurer la B.O puis le DVD pour revivre quelques centaines de fois ce film brillant.

Film britannique de Dexter Fletcher (2013) avec : George MacKay (Davy), Kevin Guthrie (Ally), Antonia Thomas (Yvonne), Freya Mavor (Liz), Peter Mullan (Rab), Jane Horrocks (Jean) et bien d’autres talentueux acteurs et chanteurs !

sunshine

3 réflexions sur “Sunshine on Leith (2013)

  1. Pingback: The proclaimers | Les Livres, Mes Livres & Moi

  2. Pingback: Maintenant, c’est ma vie de Kevin MacDonald | Les Livres, Mes Livres & Moi

  3. Pingback: Hunky Dory (2011) | Les Livres, Mes Livres & Moi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s