Vampires & bayous de Morgane Caussarieu – Masse Critique

vampire  BayousPrésentation de l’éditeur :

Si vous pensez que les vampires sont de vieux aristocrates ringards coincés dans un château des Carpates, vous faites erreur.

Si vous pensez qu’un essai est toujours ennuyeux et assommant, là encore vous vous trompez.

Morgane Caussarieu nous donne sa vision acérée et brillante d’un mythe qui règne en maître sur le fantastique de ces 30 dernières années.

Tour à tour esclavagiste dans les Plantations, soldat confédéré ou marginal sexuellement décadent, le vampire sudiste – popularisé par Entretien avec un vampire d’Anne Rice, repris par Poppy Z.Brite et la serie True Blood – est une créature complexe qui s’amuse à briser les tabous de la puritaine Amérique.

Cet essai qui mélange histoire, gender studies et pop culture offre un voyage fascinant dans le passé traumatisant et sensuel de La Nouvelle-Orléans. Une approche documentée, originale et inédite du vampire écrite dans un style percutant.

Ça va saigner.

Et cette fois, vous êtes prévenus.

Nouvelle figure de proue de la scène fantastique gore avec Dans les veines, l’anti-Twilight, Morgane Caussarieu étudie et dissèque les vampires depuis bien des années, qu’ils se cachent dans la littérature, le cinéma ou la musique.

Préface du grand spécialiste des vampires, Jean Marigny. Postface d’Antoine Technet. Interview d’Anne Rice.

ISBN: 978-2-35408-157-7/ juin 2013/ Grand format/272 pages / 18 €  /Diffusion Harmonia Mundi

Couverture : atelier Octobre Rouge

Je pense vous avoir déjà dit que j’étais tombé dans le chaudron de la sorcière toute petite, et que si Arsène Lupin a une place toute particulière dans mon coeur, les créatures fantastiques – vampires en tête – ne sont pas loin derrière. L’essai de Morgane Caussarieu est ma première intrusion dans le monde de Masse Critique, mais je suis en terrain connu grâce à mes chers suceurs de sang.

Dès la couverture du livre, vous êtes prévenus, nous ne sommes pas dans l’univers policé du comte Dracula (l’était-il tant que ça?), mais dans la lubrique Louisiane d’Anne Rice qui est devenue encore plus sulfureuse depuis que les vampires de True Blood y ont posé leurs valises… pardon… leurs cercueils. Âmes sensibles, s’abstenir, car cet essai met en relation la moiteur du Sud et le caractère très (très, très) sexué des vampires. Ce n’est pas un simple essai littéraire, mais une étude historique et sociologique avec des sources solides. Ainsi, l’auteur ne se limite pas à la description du monde des buveurs de sang, mais le met en parallèle avec le nôtre, montrant bien que le vampire est un reflet de la société. Elle s’appuie sur des sources solides qu’elles soient fictionnelles (Jean Marigny ou Estelle Valls de Gomis, pour ne citer qu’eux quant aux spécialistes des vampires) ou historiques. La Louisiane est ainsi disséquée (saignée ?😉 ) quant à son passé, la guerre de sécession, l’esclavage et les moeurs étant passés au cribles de l’analyse littéraire. Pour un public averti donc, mais aussi curieux de cette nouvelle vague vampirique bien plus complexe qu’on ne l’imaginerait au premier abord, ce que l’auteur souligne intelligemment.

Le livre se lit avec aisance ; Morgane Caussarieu nous fait la conversation plutôt qu’un cours magistral. Les exemples choisis sont centrés sur Anne Rice (Chroniques des vampires, piliers de ma bibliothèque), Poppy Z. Brite et Charlaine Harris (True Blood), mais quelques incursions se font dans les textes classiques (Margaret Mitchell ou William Faulkner), pour mieux cerner le sujet.

Les illustrations sont nombreuses, leur noir & blanc agréable et old-fashioned (quoique certaines soient vraiment trop sombres, mais ce ne sont que quelques exceptions).

Seul petit bémol, l’auteur nous en dit parfois trop sur certains films ou livres. Certes, J’ai lu ou vu presque toutes les oeuvres qu’elle cite, mais pour le novice… Cependant, je dois avouer (pour avoir commis un essai moi-même), qu’il n’est pas évident d’analyser des textes, même dans leur généralité, sans dévoiler des éléments de l’intrigue…

En conclusion, Vampires & Bayous est un beau livre, parfaitement documenté, écrit avec passion, sur un sujet qui, je crois, n’avait pas encore été abordé de manière spécifique (le vampire Sudiste, pour ceux qui ne suivraient décidément pas!). L’auteur partage sa passion et ses connaissances avec enthousiasme dans un style qui se lit avec aisance.

Je remercie Babelio et les éditions Mnémos pour ce livre qui rejoint ma collection vampirique.

« Que vous aimiez Emile Zola. ou Corinne Hofman.Philip Roth. ou James Bond., Babelio vous invite toute l’année à jouer à ses quiz sur des livres. et découvrir des livres. en allant sur Babelio.com.

3 réflexions sur “Vampires & bayous de Morgane Caussarieu – Masse Critique

  1. bon! j’ai lu tout ou presque Anne Rice, alors si un jour je tombe dessus, et bien c’est à lire !!!!! imaginer en lisant (( l’avantage sur un film ou une série , c’est que je peux édulcorer un peu😉 ))

  2. J’ai bien évidemment lu tout Anne Rice, les quelques histoires de vampires de S. King mais j’avoue que ma culture « vampiresque » s’arrête là. M’enfin quoi, si le vampire n’est plus un dandy décadent à jabot de dentelle et manchettes de même, ce sont tous mes repères qui volent en éclat !🙂. Rien que pour ça, je m’en vais acheter ce livre, tiens !

  3. Pingback: Lectures d’Octobre | Les Livres, Mes Livres & Moi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s