LES AVATARS D’ARSENE LUPIN – Partie 5

Différents visages de la justice

Lenormand et Victor

813Ces identités se placent à part parmi les incarnations de Lupin : M. Lenormand, chef de la Sûreté pendant environ trois ans et Victor Hautin, de la brigade mondaine, policier plus modeste, mais tout aussi efficace. Deux représentants de l’ordre, deux hommes qui combattent le crime et révolutionnent les méthodes d’investigations antérieures : Lenormand « avait montré une invention si curieuse dans les procédés, de telles ressources, des qualités si neuves, si originales […] qu’on opposait son nom à celui des plus illustres policiers. » (813) Lenormand et Victor n’ont rien de policiers ordinaires, et ils se ressemblent, se rejoignent. Victor est décrit comme « un vieux policier, habile, retors, hargneux, insupportable, qui faisait son métier en amateur, quand « ça lui chantait » (Victor de la Brigade mondaine). Quant à Lenormand, il possède « une énergie indomptable malgré sa déchéance physique, l’habitude de vivre seul, de parler peu et d’agir en silence, une certaine misanthropie » (813).  Ce sont deux hommes d’âge mûr, mais possédant la fougue de la jeunesse. Leurs descriptions se rapprochent : « l’âpre figure » (Victor de la Brigade mondaine) de Victor répond à la « peau sèche comme jaunie » (813)  de Lenormand ; ils partagent les mêmes cheveux gris, le même caractère peu amène… Bref, ce sont deux hommes d’allure respectable, intelligents à l’extrême, loin de la nature primesautière de Lupin, mais possédant son goût des femmes (pour Victor), son autorité et son art de dénouer les affaires les plus embrouillées.

Si, au cours du roman Victor de la brigade mondaine, de nombreux indices matériels, nous indiquent que Victor et Arsène Lupin ne font qu’un, dans 813, M. Lenormand n’est pas identifié au gentleman-cambrioleur et, nouvelle tromperie à l’intention du lecteur, il entre en compétition avec un autre avatar, le prince Paul Sernine.

Victor possède une force physique hors du commun (« cet obligeant personnage, qui, chose étrange, malgré son blog-041apparence âgée, ne semblait même pas essoufflé par sa course. » (Victor de la Brigade mondaine)), il présente dans l’action le même caractère opiniâtre et conduit de la même manière brillante et risquée que Lupin (« Il conduisait très vite, si vite que Mauléon eût voulu le modérer. Il n’osa pas, craignant que Victor ne redoublât. » (Victor de la Brigade mondaine)). Bien qu’il ne soit pas placé à un poste en vue, il demeure son seul maître et ne reçoit d’ordre de personne ( « Ayant une certaine fortune, de caractère indépendant, voyageur passionné, il en prenait fort à son aise avec la Préfecture, où on le tenait en haute estime, mais où on le considérait comme un original, et plutôt comme un collaborateur occasionnel que comme un employé soumis aux règles ordinaires. » (Victor de la Brigade mondaine)). De même, il possède une fortune confortable qui lui permet de satisfaire ses goûts. Si M. Lenormand possède également une certaine aisance, du fait de sa nomination à une place de responsabilités, et s’il fait preuve de la même opiniâtreté, il est moins libre que Victor. Il se trouve sous le regard direct du public et de ses supérieurs. C’est pour cela qu’entre dans le jeu un autre justicier, libre de tout attache vis-à-vis de la Justice, le prince Sernine. Quoi de plus dissemblable qu’un jeune et beau prince russe et un chef de Sûreté âgé et d’allure maladive, malgré son énergie hors du commun ? Ils n’agissent pas dans le même sens, l’un travaillant pour la justice, l’autre pour les beaux yeux de Dolorès Kesselbach. Lenormand forcé de suivre la voie légale finit par succomber, puis est démasqué par l’ennemi. Quant à Paul Sernine, anagramme d’Arsène Lupin, il s’évapore. Les deux avatars laissent la place au maître pour régler la fin de l’histoire.

Les avatars, si puissants soient ils, non pas la force que Lupin possède une fois dévoilé : « Moi, je veux, cela suffit » (813), dit-il au juge d’instruction alors qu’il est emprisonné, impuissant. Mais, Lupin n’est jamais impuissant, et malgré des incarnations de première force, il se doit parfois de redevenir Lupin pour mener ses aventures à bien.

à suivre…

Les avatars d’Arsène Lupin – partie 1

Les avatars d’Arsène Lupin – partie 2

Les avatars d’Arsène Lupin – partie 3

Les avatars d’Arsène Lupin – partie 4

3 réflexions sur “LES AVATARS D’ARSENE LUPIN – Partie 5

  1. Pingback: LES AVATARS D’ARSENE LUPIN – Partie 6 | Les Livres, Mes Livres & Moi

  2. Pingback: LES AVATARS D’ARSENE LUPIN – Partie 7 | Les Livres, Mes Livres & Moi

  3. Pingback: LES AVATARS D’ARSENE LUPIN – Partie 8 | Les Livres, Mes Livres & Moi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s