Comme les autres

comme les autres 1Emmanuel aime Philippe; mais il veut aussi un bébé, au risque de perdre son compagnon. En ces temps d’agitation sociale, voir ce film en ferait peut-être réfléchir quelques-uns…

Loin d’une comédie délirante dans le style de la cultissime Cage aux folles, Comme les autres de Vincent Garenq (2008), nous présente un homme ordinaire qui se débat contre une société qui n’accepte pas un désir tout aussi ordinaire de paternité. L’interprétation de Lambert Wilson et Vincent Elbé devrait rappeler à certains qu’être homosexuel ne veut pas dire être une « grande folle »… Les deux acteurs campent un pédiatre et un avocat qui s’aiment, vraiment, profondément, mais qui vont être séparés par  ce désir d’enfant. Et la grande question du film est bien : Doit-on empêcher Emmanuel d’être père, simplement parce qu’il est homosexuel ?

Attention, ce n’est pas un drame, plutôt une comédie dramatique, on sourit souvent.

Je me suis énormément attachée au personnage principal, Manu (Lambert Wilson, tellement juste dans son jeu), tout en espoirs et souffrances retenus, plein d’humanité pour les autres, plein d’attention pour ses petits patients, pour son compagnon, pour sa famille, pour sa meilleure amie… Pas de caricature, mais une vraie réflexion sur notre société qui ne tombe heureusement pas dans le pathos. La scène avec l’assistante sociale m’a vraiment émue… Elle pose bien la question, pourquoi cet homme n’a pas le droit d’adopter ? et oui, pourquoi ? comme les autres 2

Un bémol, sur le DVD, vous trouverez une fin alternative… Pourquoi ne pas avoir utilisé cette scène en plus ! C’est tout simplement brillant, et cette fin est ma fin, celle que je choisis (pas de spoiler, je dirais simplement qu’elle complète la fin du film qui est trop ouverte pour moi).

Je vous recommande ce film qui a les avantages d’un bon scénario (qui demeurera toujours d’actualité, car je pense malheureusement que le droit à la différence sera toujours un problème d’actualité, toutes les différences, pas seulement l’homoparentalité), d’un scénario solide et d’une interprétation de qualité. comme les autres 5

6 réflexions sur “Comme les autres

  1. Un des rares films que j’étais allée voir au cinéma et j’avais beaucoup aimé. J’avais trouvé les personnages touchants et l’histoire vraiment juste et parlante. Du coup, tu m’intrigues avec cette fin alternative sur le DVD…

    • Je ne peux rien dire, du moins pas ici (si tu veux des révélations dans un message privé, tu me le dis!)
      Oui, c’est un film juste. J’adore la Cage aux folles, mais c’est délirant (par contre, je ne pense pas qu’on aurait pu faire un film sérieux sur le même sujet à l’époque, ça aurait coincé!), là on a vraiment un scénario intelligent et sensible, et il n’y a ni sensiblerie, ni clichés! c’est ça qui est bien.

      • on peut trouver le film autour de 5 euros sur Amazon… et là, je viens de me commander Rendez-vous de Téchiné … Lambert Wilson est en train de me ramener dans le giron du cinéma français! je ne pensais pas que c’était possible🙂

  2. Pingback: Cycle Lambert Wilson – Rendez-Vous & Imogène McCarthery | Les Livres, Mes Livres & Moi

  3. Pingback: Cycle Lambert Wilson… Deuxième ! | Les Livres, Mes Livres & Moi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s