27 mai 1874, naissance de Dashiell Hammett

hammett

Dashiell Hammett… Qui était donc ce monsieur ?

Pour beaucoup, c’est le papa du roman noir, (y compris pour Raymond Chandler et Ernest Hemingway!) avec notamment le célèbre Faucon Maltais, adapté par John Huston au cinéma en 1941 avec Bogart dans le rôle emblématique de Sam Spade, ou encore, pour les cinéphile averti, L’introuvable, réalisé en 1934 par W. S. Van Dyke avec William Powell et Myrna Loyd. Voilà pour les plus emblématiques… Mais

Un emblème qui occulte souvent la vie de l’auteur, assez passionnante elle aussi, puisque, avant d’écrire des romans noirs, Hammett les a vécu!

En effet, il a été pendant quelques années détective pour la célèbre agence Pinkerton (qui donne son nom par la suite à des oeuvres de fiction!). Mais n’allez pas croire que c’était une vie très « glamour », bien au contraire… Les détectives  était plutôt des agents de police privée, engagé pour faire de sales besognes, comme jouer les briseurs de grêves. C’est ce qui fait démissionner Hammett qui veut bien poursuivre voleurs, violeurs et brutes en tous genre, mais pas être à la botte de patrons sans vergogne!

Il se consacre ensuite à l’écriture. Ce seront 6 romans et des dizaines de nouvelles (voire centaines ? j’avoue ne pas avoir compté…) qui créent les solides fondations d’un nouveau roman policier, plus dur, plus violent, plus en rapport avec la société américaine que la littérature britannique si policée (quoique à bien y réfléchir, certains crimes chez Dame Agatha sont particulièrement atroces…). 

pour en savoir plus, ce site semble prometteur : The Thrilling Detective Web Site

Je n’ai encore jamais lu de romans d’Hammett et j’avoue hésiter entre L’introuvable et La Moisson Rouge… Si vous avez des conseils!

le-faucon-de-malte-25912

2 réflexions sur “27 mai 1874, naissance de Dashiell Hammett

  1. Tout ça me donne des envies de lecture n_n Mais personnellement j’ai commençais les romans policiers par le genre américain et plus je vieilli et plus j’ai d’affection pour les anglais.

    • J’ai une préférence marquée pour les British aussi, les « hard-boiled » américains sont un peu trop brut de décoffrage pour moi! par contre, il y a des ovnis, comme Craig Rice par ex qui allie les situations de Hammett, Chandler et Cie, avec un humour parfois très décalée ! (un article à venir sur cette dame!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s