Les différents visages d’Arsène Lupin au Cinéma. Feuilleton à épisodes ! (2)

2. Parlant !

c’est en 1932 que la voix d’Arsène Lupin se fait entendre pour la première fois dans les salles obscures, et c’est celle de l’immense John Barrymore (le grand- père de Drew). Dans ce film de Jack Conway, il est le Duc de Charmerace. L’intrigue est adapté de la pièce de Maurice Leblanc et Francis de Croisset. Le poursuivant de Lupin, Guerchard est interprété par Lionel Barrymore, le frère de John… Une dynastie! Barrymore a également incarné Sherlock Holmes et le Docteur Jekyll (ainsi bien sûr que son démoniaque Alter-ego).

ba1

En 1936, nouveau film (Arsène Lupin Returns), nouvel acteur, devant la caméra de George Fitzmaurice, c’est encore un américain, Melvyn Douglas, qui l’incarne.

Poster - Arsene Lupin Returns_04

Melvyn Douglas, Virginia Bruce et Warren William

Il faut attendre 1937 pour le retrouver devant la caméra française d’Henri Diamant-Berger sous les traits de Jules Berry. C’est la première adaptation (très libre) de L’Agence Barnett et Cie.

arsene_lupin_detective,0

arsene-lupin-detective-1937-02-g

Jules Berry est au centre, avec le col de fourrure.

En 1944, retour aux Etats-Unis pour Enter Arsène Lupin de Ford Beebe avec le débutant Charles Korvin (c’est son premier rôle au cinéma, si on fait confiance à IMDB.com) dans le rôle du gentleman-cambrioleur (pour la petite histoire, il fut l’Aigle dans la série Zorro).

3867

En 1945, on reste dans le nouveau monde, mais plus au Sud. C’est au Mexique que les aventures du héros de Leblanc sont adaptées par deux fois avec Ramon Pereda dans le rôle titre. D’abord El inspector Victor contra Arsenio Lupin puis simplement Arsenio Lupin, tout deux réalisés par Ramon Peon.

pereda

Ramon Pereda

Retour en France en 1957 et 1959 pour mes deux adaptations préférés, avec un acteur qui incarne vraiment le personnage, qui en a l’humour et l’élégance: Robert Lamoureux. Sous la direction de Jacques Becker (Les aventures d’Arsène Lupin, 1957) puis d’Yves Robert (Signé Arsène Lupin, 1959). On croise l’empereur d’Allemagne, Isidore Beautrelet et l’inspecteur Béchoux dans ces deux adaptations plus ou moins libres mais fidèles à l’esprit des romans.

les av

signe-arsene-lupin-affiche_89050_10250

En 1962, Edouard Molinaro derrière la caméra (et au scénario) délaisse Arsène Lupin pour s’intéresser à sa descendance! C’est le très divertissant Arsène Lupin contre Arsène Lupin où deux fils naturels du gentleman se trouvent mêlé à la même aventure. Jean-Pierre Cassel et Jean-Claude Brialy sont parfaits dans ces rôles qui divisent la personnalité du héros en deux et la partage entre les rejetons! à noter que le réalisateur rend hommage à Lamoureux…

arsene_lupin_contre_arsene_lupin

32688

Jean-Pierre Cassel et Jean-Claude Brialy.

Ensuite, rien pendant plus de 40 ans…

On aurait pu attendre une merveille, mais en 2004, l’Arsène Lupin de Jean-Paul Salomé n’est non seulement pas un succès au box office, mais c’est aussi une trahison de l’oeuvre de Maurice Leblanc… A éviter pour ceux qui aime les romans, ou qui ont apprécié les films et la série des années 70 (dont je vous parle bientôt!).

le plus sympa, dans ce film, ce sont les affiches…

arsene_lupin,1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s